Des scientifiques découvrent une nouvelle galaxie entièrement composée de matière noire

0
299

Un groupe de scientifiques a découvert ce samedi 27 août 2016 « une galaxie jumelle » de la Voie Lactée composée essentiellement d’une matière noire

Une galaxie aussi grande que la Voie Lactée a dévoilé un secret impressionnant. Elle est presque entièrement composée de matière noire, la substance mystérieuse dont les scientifiques pensent qu’elle couvre une bonne partie de notre univers. Nous n’en connaissons que très peu.

D’après les scientifiques, la galaxie est composée de 99,99% de matière noire, avec seulement un 100ème pour cent de la matière typique que nous pourrions vers et avec laquelle nous pourrions interagir. Il s’agit en effet d’une découverte fascinante car il y a très peu d’informations qui émergent de cette matière noire.

galaxie

« 47 galaxies qui se trouvent à environ 300 millions d’années-lumière de la terre »

La seule raison qui peut permettre d’admettre son existence est sa gravité. D’après les scientifiques, environ 80% de la masse de notre univers est composé de matière noire. Les scientifiques ont dévoilé le nom de la galaxie. Elle s’appelle Dragonfly 44. Elle a été détectée pour la première fois l’année dernière à New Mexico, aux Etats-Unis.

La galaxie fait partie des 47 galaxies « molletonnées » qui se trouvent à environ 300 millions d’années-lumière de la terre. Les scientifiques précisent que personne n’avaient noté leur présence avant qu’elles ne soient détectées par le télescope Dragonfly car elles n’émettent qu’une petite fraction de lumière de la Voie Lactée.

noire

« Les étoiles se déplaçaient à une rapidité qui était plus importante qu’attendu »

« Juste après sa découverte, nous nous sommes rendus compte que la galaxie a si peu d’étoiles qu’elle pouvait se déchirer en plusieurs morceaux à moins qu’il y ait quelque chose qui les rassemble », précise Pieter van Dokkum, astronome à l’université de Yale.

Son collègue est impressionné par la vitesse par laquelle se déplaçaient les étoiles. « Bizarrement, les étoiles se déplaçaient à une rapidité qui était plus importante qu’attendu pour une galaxie aussi faible. Cela veut dire que Dragonfly 44 dispose d’une importante quantité de masse invisible », dira son collègue, Roberto Abraham de l’Université de Toronto.