Escroquerie financière : 277 millions de dollars de compensation pour les victimes de Madoff !

1
602

Le bureau du gestionnaire de fond de Bernard Madoff a accepté de rembourser les investisseurs de ce dernier pour une arnaque de 277 millions de dollars. L’accord pourrait mettre fin à des années de litige

Un dénouement heureux. Le bureau de Stanley Chais, gestionnaire de budget qui avait conduit de nombreux investisseurs vers Bernard Madoff, remboursera ces derniers à hauteur de 277 millions de dollars à la suite d’un accord conclu. Irving Picard, qui gérait l’entreprise de Madoff depuis la découverte de son système de Ponzi, avait en effet poursuivi en justice  le sieur Chais, sa femme Pamela et d’autres membres de la famille pour obtenir la restitution  d’1 milliard de dollars.

Selon Irving Picard, cet argent représentait des profits frauduleux dans le cadre d’une vaste opération d’arnaque mise en place par Bernard Madoff. L’accord, conclu ce vendredi dans un tribunal, mettra fin à un litige de plus de sept ans. Les conclusions de l’accord sont précises : Stanley Chais doit verser 262 millions de dollars et doit céder une partie de ses biens.

« 15 millions de dollars soient versés à un fond de compensation »

L’accord ne s’arrête pas là. Il exige que 15 millions de dollars soient versés à un fond de compensation pour les investisseurs californiens afin de résoudre un autre litige présenté en justice par le procureur-général californien qui a qualifié M. Chais d’ « intermédiaire de Madoff ». Une audience aura lieu le 22 novembre à New York où un tribunal spécialisé en matière de faillite bancaire étudiera le dossier.

Pour rappel, M. Chais, un gestionnaire de fond originaire de Los Angeles et décédé en 2010, a été l’un des premiers investisseurs de Bernard Madoff, d’après la justice américaine. Toujours selon des avocats, il avait ouvert des comptes pour son entreprise, pour lui-même, pour sa famille et pour d’autres entités depuis les années 1970.

« Une escroquerie d’une grande envergure »

Stanley Chais avait aussi sollicité des investissements étrangers appelés « fonds nourriciers » qui répartissaient l’argent des investisseurs avant de les verser à Bernard Madoff. Stanley Chais et sa famille se sont néanmoins défendus, martelant qu’ils n’étaient pas informés que Bernard Madoff opéraient une fraude massive qui escroqueraient les investisseurs à hauteur de 17 milliards de dollars.

Toutefois, en 2008, lorsque la fraude a été révélée, M. Chais et sa famille faisaient partie des défendeurs dont M. Picard disait qu’ils « connaissaient et auraient dû savoir qu’ils récoltaient les bénéfices de fonds manipulés, des faux documents et des profits fictifs ». Dans un procès datant de mai 2009, M. Picard, désigné peu après pour gérer les fonds de Bernard Madoff et restituer les fonds volés, était chargé de rendre 1,3 milliard que M. Chais et sa famille avait reçu directement ou indirectement de Bernard Madoff.

« 150 ans en prison »

Sur les 1,3 milliards de dollars, M. Picard précise que 1 milliard représente des profits fictifs en provenance de cette fraude. Sur les 262 millions de dollars qui seront versés aux investisseurs de Bernard Madoff, au moins 232 millions seront en liquide. Le reste de l’argent proviendra des biens de M. Chais qui seront vendus au fil du temps.

Lorsque l’accord sera conclu par le tribunal, cela voudra dire que            M. Picard aura déjà recouvré plus de 11 milliards de dollars des fonds escroqués. Une bonne partie de ce montant a déjà été retourné aux investisseurs de Madoff. Rappelons que Bernard Madoff, surnommé l’escroc du siècle et qui avait plaidé coupable du plus grand système Ponzi de l’histoire, est en train de purger une peine de 150 ans en prison. ;