Création de l’Etat d’Israël : les Palestiniens demandent au Royaume-Uni de présenter ses excuses

0
2053

Un groupe d’activistes pro-palestiniens a manifesté mardi au siège du parlement britannique pour exiger du Royaume-Uni qu’il présente des excuses pour avoir rédigé la lettre de la Déclaration de Balfour ayant donné naissance à l’Etat d’Israël en 1917

Une campagne lancée par des activistes palestiniens exigeant de la Grande Bretagne qu’elle présente ses excuses pour avoir soutenu l’idée d’un Etat juif au Moyen-Orient il y a presque un siècle gagne du terrain à la suite d’une nouvelle pétition lancée au niveau du parlement britannique.

Jenny Tonge, Libéral Démocrate, a mené cette campagne ce mardi dernier dans la chambre des Lords où le malheur du peuple palestinien a été attribué à la Déclaration de Balfour et au colonialisme britannique dans la région. Les activistes, soutenus par la mission diplomatique palestinienne au Royaume-Uni, ont tenté de pousser le gouvernement britannique à revoir le document de novembre 1917.

« S’il y a des gens qui sont antisémites, ce sont les israéliens eux-mêmes »

Une pétition est lancée et si elle arrive à atteindre les 10 000 signatures, le parlement britannique sera alors obligé d’organiser un débat sur la question. Mais déjà, la polémique s’installe car un membre de l’audience a déclaré devant le parlement de Westminster que les Juifs avaient « agité » Adolph Hitler avant l’Holocauste. Ce même membre a comparé Israël à l’Etat Islamique.

L’homme qui n’a pas encore été identifié a déclaré ceci : «  de la même manière que l’Etat Juif en Palestine ne vient pas du Judaïsme, Etat Islamique n’a rien à voir avec l’Islam. C’est une perversion de l’Islam de la manière que le sionisme est une perversion du judaïsme ». Un autre membre de l’audience crie : « s’il y a des gens qui sont antisémites, ce sont les israéliens eux-mêmes ».

Israël a condamné ce qu’il appelle un « rassemblement » honteux qui a donné libre cours à des tropes racistes contre les Juifs et Israéliens. Jenny Tonge a été sévèrement critiquée pour n’avoir pas défié les commentaires antisémites. Elle a, pour sa part, affirmé n’avoir pas entendu les mots de l’homme. Entretemps, Jenny Tonge a été suspendue par son parti et une enquête a été ouverte.

« Une lettre écrite par Arthur James Balfour »

Rappelons que la Déclaration de Balfour est une lettre écrite par le ministre britannique des Affaires étrangères Arthur James Balfour à Lord Rothschild (à l’époque chef de la Fédération sioniste de la Grande Bretagne et de l’Ireland). La lettre promettait un soutien à l’idée d’une terre juive dans la Palestine historique à condition que les droits des communautés non juives ne soient pas mis en cause.

Peu après la publication de la lettre, l’empire Ottoman a été vaincu par les puissances alliées lors de la Première Guerre mondiale et la Grande Bretagne a alors mis en place un mandat qui lui a permis de prendre le contrôle de la Palestine, un territoire jadis sous le contrôle de l’empire Ottoman.