Dakar : Mohamed VI souhaite que le Maroc reprenne « sa place naturelle en Afrique »

0
555
A handout picture released late on November 6, 2016 by the Moroccan Royal Palace shows Moroccan King Mohammed VI giving a speech next to his brother, Prince Moulay Rachid (L), in Dakar. King Mohammed VI is on an official visit to Senegal. / AFP PHOTO / Moroccan Royal Palace / HO / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / HO / MOROCCAN ROYAL PALACE" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Le roi du Maroc, Mohamed VI, en visite officielle à Dakar depuis dimanche 7 novembre 2016, a livré pour la première fois en dehors de son pays un discours sur la Marche Verte. Le roi est aussi revenu sur la volonté de son pays de rejoindre l’Union Africaine que le Maroc avait quittée en 1984

Le roi du Maroc, Mohamed VI, a fait savoir lors d’un discours tenu ce dimanche à Dakar où il effectue une visite officielle durant laquelle il doit rencontrer les dirigeants africains, que son pays était prêt « reprendre sa place naturelle en Afrique ». Le discours du roi marque le 45ème anniversaire de la Marche Verte, une époque à laquelle les troupes marocaines et les manifestants avaient marché jusqu’au Sahara Occidental dans le but de forcer l’Espagne à abandonner le territoire.

« L’identité marocaine inébranlable du Sahara Occidental »

Dans un geste de solidarité africaine, le roi a livré son discours annuel pour la première fois en dehors du Maroc. Le roi explique cette décision par le fait qu’il compte « montrer un grand intérêt pour notre continent », tout en mettant l’accent sur « l’identité marocaine inébranlable du Sahara Occidental ».

Dans son allocution, Mohamed VI a aussi déclaré que le Maroc dispose d’ « un nombre de soutien hallucinant pour reprendre un siège au cœur de la famille institutionnelle africaine », faisant ainsi allusion à l’Union Africaine. Le Maroc cherche à rejoindre l’Union Africaine (UA) qu’elle avait quittée en 1984 en signe de protestation contre la décision de l’UA d’accepter le Sahara Occidental en tant que membre de l’organisation.

« Renforcer les relations d’amitié privilégiées de longue date » »

Pour rappel, le roi du Maroc est arrivé à Dakar dimanche soir en provenance du Gabon. Il devra passer trois jours au Sénégal après une tournée l’ayant déjà mené en Afrique de l’Est  où il a pu visiter le Rwanda et la Tanzanie. Le gouvernement sénégalais avait souligné dans un communiqué de presse la volonté de « renforcer les relations d’amitié privilégiées de longue date » entre les deux pays.

Il convient de souligner que la Marche Verte avait débouché sur un conflit militaire entre le Maroc et les milices sahraouies du Front Polisario soutenu par l’Algérie, un conflit qui aura duré 16 ans et qui a pris fin avec la victoire du royaume. Le Maroc avait occupé le Sahara Occidental jusqu’en 1975 sans l’approbation de la communauté internationale.