Mahmoud Abbas : « nous savons qui a tué Yasser Arafat »

0
715

Mahmoud Abbas, président de l’autorité palestinienne, a fait une révélation de taille ce jeudi 10 novembre 2016 lors de commémoration de la mort de Yasser Arafat

Le Président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré qu’il connaît la personne responsable de l’assassinat de Yasser Arafat qui est mort dans des circonstances très mystérieuses il y a exactement 12 ans. La déclaration de Mahmoud Abbas a été faite ce jeudi lors d’une cérémonie organisée par le Fatah pour commémorer le 12ème anniversaire de la mort de Yasser Arafat.

Devant la foule, Abbas dira : « les enquêtes sur la mort d’Arafat se poursuivent. Je connais qui est le responsable mais mes mots ne suffisent pas. Le comité d’enquête trouvera les détails et révélera les noms des commanditaires le moment venu. Vous serez choqués par les résultats des enquêtes et les acteurs qui ont été derrière le crime ».

« Israël évite le processus de paix et le respect des accords signés »

Dans son discours, l’actuel président de l’autorité palestinienne souligne que l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) était « le seul représentant du peuple palestinien », ajoutant : « nous nous sommes engagés à répondre aux doléances formulées depuis très longtemps par les Palestiniens dans l’objectif de mettre en place un Etat palestinien ».

Il dira : « nous réitérons notre position sur le fait que la colonisation menée par Israël sur des terres appartenant aux Palestiniens est illégale et nous ne l’accepterons plus ». Abbas accuse Israël d’esquiver le processus de paix. « Israël évite le processus de paix et le respect des accords signés. Nous avons trouvé d’autres alternatives et nous espérons que la prochaine conférence de Paris sera un succès ».

« Il ne peut y avoir d’Etat sans Gaza » »

Mahmoud Abbas ne s’arrête pas. Il dira : « Israël veut des négociations bilatérales. Nous avons essayé ces négociations avant et cela n’avait pas fonctionné. Il doit y avoir un arbitrage international ». Abbas ajoute que la Palestine cherchera à être un membre permanent de l’ONU et entend transmettre une résolution qui condamnera les colonisations illégales menées par l’Etat d’Israël.

Le président de l’autorité palestinienne s’est aussi exprimé sur une possible réconciliation avec le mouvement Hamas qui gouverne la bande de Gaza depuis 2007. Il dira : « cette solution est le retour au peuple palestinien en tant qu’autorité suprême, en tenant des élections présidentielles, parlementaires et municipales libres ». Il conclut : « l’Etat palestinien ne se limitera pas seulement à la Bande de Gaza, mais il ne peut y avoir d’Etat sans Gaza ».