Sénégal : des drones pour surveiller le Magal de Touba

0
161

La capitale du Mouridisme peut-elle être cible des organisations terroristes en cette période de Magal de Touba ? En tout cas, la seule certitude, c’est que le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, n’écarte point cette possibilité. D’ailleurs, il recommande davantage de vigilance. M. Diallo a renouvelé ces recommandations aux autorités et populations de la cité religieuse, ce week-end, à l’occasion de la dernière réunion préparatoire de cet événement qui célèbre le départ en exil de Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du Mouridisme. Et pour veiller au grain, des moyens colossaux vont être déployés par les forces de défense et de sécurité de l’Etat. C’est justement dans ce registre que le ministre de l’Intérieur a annoncé que plusieurs drones survoleront Touba tout au long du Magal pour parer à toute éventualité. Ceci, en plus de l’important dispositif qui sera mis en place avec les différents services de sécurité issus des différents corps. « Le contexte sécuritaire n’a pas évolué, et n’a donc pas changé. C’est toujours celui qui a prévalu depuis quelques années, malheureusement. Nous sommes toujours sous cette menace. C’est pourquoi, je demande à tout le monde de redoubler de vigilance, y compris les populations pour aider les forces de défense et de sécurité à faire ce travail », a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo en marge de ladite rencontre présidée par Serigne Bass Abdou Khadre, le porte-parole du khalife général des mourides, par ailleurs président du comité d’organisation du Magal.