Message de Mourinho à Wenger : « j’ai gagné mon dernier championnat il y a 18 mois, pas 18 ans »

0
338

En conférence de presse ce vendredi 18 novembre 2016 avant le choc Manchester-Arsenal prévu ce samedi, José Mourinho, entraîneur de Manchester United, a envoyé un petit message à Arsène Wenger, entraîneur d’Arsenal

L’entraîneur du Manchester United, José Mourinho, a fait savoir que la différence entre Arsène Wenger, entraîneur d’Arsenal et lui, est que le français a le « respect de la presse ». Mais Mou, connu pour ses penchants pour la polémique, a également rappelé à l’entraîneur français que la dernière fois qu’il a remporté le Championnat fut « il y a 18 mois et non pas 18 ans ».

Devant la presse, Mourinho dira : « dans le match de demain, nous nous rencontrons comme étant les deux entraîneurs ayant les meilleurs records en Premier. J’ai trois titres et monsieur Wenger a en trois. Je pense que monsieur Wenger a votre respect (le respect de la presse). Mon dernier titre date d’il y a 18 mois, cela ne fait pas 18 ans et je crois qu’on ne me respecte pas, pour être honnête ».

Mourinho poursuit : « je poursuis mon chemin parce que je veux gagner le quatrième titre en Premier League. Je veux faire cela ici. Je suis dans le club où je veux être. (…) j’ai été champion dans tous les clubs où j’ai été, j’ai gagné des titres dans les tous les clubs. J’ai gagné dans ces pays. J’ai gagné dans 4 clubs différents, j’ai gagné en Europe. Je gagne toujours dans la première ou seconde saison ».

« Je veux être champion dans tous les clubs que j’entraîne » »

L’entraîneur portugais regrette que la presse ne lui ait pas donné du temps. « Personne ne dit : ‘voyons s’il peut gagner un titre avec Manchester United dans la troisième saison’. Personne ne dit que je mérite d’avoir un peu de temps, que je mérite une crédibilité ou personne ne dit : ‘ce n’est pas un mauvais résultat qui affecte la crédibilité de quelqu’un qui a remporté 23 titres dans quatre pays différents’ ».

José Mourinho ne veut en aucun cas remettre en cause son expérience en tant que coach : « quand j’ai été viré de Chelsea, je n’avais pas d’ennuis. J’avais reçu plusieurs offres. J’aurais pu commencer à travailler une semaine après avoir quitté Chelsea, j’aurais pu travailler dans l’un des plus grands clubs d’Europe. Mais, j’ai attendu la chance de travailler dans le club où je voulais être. J’ai été champion à Porto, au Real Madrid, à l’Inter et à Chelsea et je veux être champion dans tous les clubs que j’entraîne ».