Marseille : le corps d’un lycéen retrouvé brûlé

0
192
Policemen are gathered on May 20, 2013 in Villiers-sur-Marne, outside Paris, to attend a ceremony to pay tribute to Aurelie Fouquet, a municipal policewoman who died in a shooting with a heavily armed commando on May 20, 2012. Hit by three bullets, Aurelie Fouquet, 26, and mother of a fourteen-month-old boy, succumbed to her injuries after being hospitalized. AFP PHOTO / FRED DUFOUR (Photo credit should read FRED DUFOUR/AFP/Getty Images)

Le corps d’un adolescent d’une quinzaine d’années a été découvert vendredi en partie brûlé, une balle dans la tête, a-t-on appris lundi de source proche de l’enquête. Le corps a été découvert par un passant dans le 13e arrondissement de Marseille au pied du massif du Pic de l’Etoile, selon La Provence qui a révélé l’information. La dépouille a été retrouvée ligotée et l’autopsie a révélé un impact de balle dans la tête. Le jeune homme, un lycéen, avait été déposé à une station de métro jeudi dernier au matin par son père, toujours selon La Provence. La famille n’avait depuis plus eu de nouvelles et son téléphone portable ne répondait plus. La police judiciaire a été chargée de l’enquête. Selon un décompte de l’AFP, il s’agit de la 32e personne tuée par balle depuis début de l’année dans le département des Bouches-du-Rhône. La plupart des ces homicides – au moins 28 d’entre eux – sont liés plus ou moins directement à des règlements de comptes liés au banditisme ou au trafic de drogue.