Primaire à Droite : éliminé dès le premier tour, Sarkozy apporte son soutien à François Fillon

0
362

Quelques minutes après sa cuisante défaite lors de la primaire de Droite de ce dimanche 20 novembre 2016, Nicolas Sarkozy, ex président de la France, s’est adressé à la presse. Il a félicité ses deux rivaux, Alain Juppé et François Fillon, en faisant clairement savoir qu’il soutient ce dernier pour le second tour

Coup de massue pour l’ex président français. Nicolas Sarkozy qui avait dirigé la France de 2007 à 2012 ne se présentera pas à la prochaine présidentielle qui aura lieu en mai 2017. Il a en effet été éliminé dès le premier tour des primaires organisées par la droite française ce dimanche 20 novembre 2016.

Eliminé par François Fillon et Alain Juppé qui se sont qualifiés pour le second tour, Nicolas Sarkozy s’est adressé à ses partisans. L’ex président se veut fair-play. « Les élections se sont déroulées dans la dignité, sans contestation majeure. La page des guerres de notre famille politique est donc tournée. Je l’espère définitivement ».

« Les choix politiques de François Fillon me sont plus proches »

L’ex président, visiblement très touché par son élimination, poursuit : « l’action de rassemblement engagé il y a deux ans a donc porté ses fruits ». A Nicolas Sarkozy de remercier son équipe : « je tiens à remercier toute mon équipe qui a été formidable et je veux leur témoigner ma gratitude et ma fidélité ».

Dans son discours, l’ex président prend ouvertement position sur un éventuel soutien entre François Fillon et Alain Juppé. Il dira : « j’ai beaucoup d’estime pour Alain Juppé. Mais, les choix politiques de François Fillon me sont plus proches. Les électeurs qui m’ont fait confiance sont naturellement libres de leurs décisions. Je leur demanderai cependant de ne jamais emprunter la voix des extrêmes. Franchement, la France mérite tellement mieux que le choix du pire ».

« Je voterai donc pour Fillon au second tour de la primaire »

Sur François Fillon, Sarkozy dira : « l’idée que je me fais de mon devoir est de dire avec franchise, avec clarté, avec loyauté que quels que soit mes désaccords passés avec lui, François Fillon me paraît avoir le mieux compris les défis qui se présentent à la France. Je voterai donc pour lui au second tour de la primaire. Quel que soit le verdict du second tour, celui qui sera choisi pourra compter sur mon soutien personnel ».

Il convient de souligner que la primaire de ce dimanche 20 novembre a obtenu une participation massive de la part des électeurs. D’après le Figaro, plus de 4 millions de votants y ont pris part sur 94% des bureaux de vote. 10 2290 bureaux de vote ont été ouverts sur le territoire national. François Fillon a obtenu 44,1% des voix, suivi d’Alain Juppé (28,6%). Nicolas Sarkozy est prend la troisième place avec 20,6% des voix.