Mort de Fidel Castro : les présidents sud-américains rendent hommage à un grand homme

0
256

Fidel Castro, père de la révolution cubaine, est décédé ce samedi 26 novembre 2016. Sa mort aussitôt annoncée, de nombreux chefs d’Etat sud-américains ont immédiatement envoyé leurs messages de condoléance à sa famille

Fidel Castro est passé de vie à trépas. Le père de la Révolution cubaine est mort ce samedi 26 novembre 2016 à l’âge de 90 ans. L’annonce de son décès a été faite par son frère, Raul Castro à la télévision nationale cubaine. S’adressant à la Nation pour annoncer la triste nouvelle, Raul dira : « le commandant de la révolution cubaine, Fidel Castro, est décédé à 10H29 ».

Sa mort aussitôt annoncée, de nombreux chefs d’Etat sud-américains ont immédiatement envoyé des messages de condoléance pour saluer la mémoire d’un grand homme.  « Je suis attristé par le décès de Fidel Castro Ruz, leader de la Révolution cubaine et référence emblématique du 20ème siècle », a twitté Enrique Pena Nieto, président du Mexique.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a été très ému par le décès de Fidel Catsro. Dans son discours, Maduro a rappelé une partie de l’histoire de Cuba. L’attachement de Maduro à la famille Castro ne fait l’objet d’aucun doute. Lors du 90ème anniversaire de Fidel Castro, il avait lui-même apporté son aide à Raul Castro pour les préparatifs.

« Fidel transfère le pouvoir à son frère à la suite d’une grave maladie »

Dans un message envoyé sur Twitter, Maduro dira : « 60 ans après le départ du Granma de Mexique, Fidel est aussi parti vers l’éternité de ceux qui ont lutté toute leur vie…Jusqu’à la Victoire toujours ». Le président salvadorien parle d’un homme qui s’est battu pour la justice. « Fidel restera toujours dans les cœurs des peuples solidaires qui luttent pour la justice, la dignité et la fraternité », dira Salvador Sanchez.

Le président équatorien, Rafael Correa, a également présenté ses condoléances. « Un grand est parti. Fidel est mort. Vive Cuba !, Vive l’Amérique Latine ! », a écrit Rafael Correa sur Twitter. Figure légendaire du 20ème siècle, Fidel Castro s’est projeté au reste du monde à partir de la petite île de Cuba où il a exercé un pouvoir absolu qu’il a dû céder à son frère Raul le 31 juillet 2006. Sa mort a été plusieurs fois annoncée dans le passé. Mais cette fois-ci, le père de la révolution a bien rendu l’âme.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE