Guerre des extrêmes : Alain Soral frappe violemment Daniel Conversano en pleine émission !

0
1122

Une violente altercation a eu lieu entre Alain Soral, partisan de l’Extrême-droite et Daniel Conversano, figure de la « fachosphère » sur le plateau de Dieudonné pour son émission « Niveau Zéro ». La scène, diffusée sur twitter ce jeudi 08 décembre 2016, a été largement commentée sur les réseaux sociaux

Bain de sang en pleine antenne. Le plateau de l’humoriste Dieudonné Mbala Mbala a été le théâtre d’un violent affrontement entre le polémiste, Alain Soral, chef de file du mouvement « Egalité & Réconciliation » et le chroniqueur Daniel Conversano, alias Michele Salverola, figure de la « fachosphère ».

Le débat d’idées entre les deux hommes avait plutôt bien démarré. Mais, une petite mésentente finira par instaurer un climat d’une rare violence sur un plateau de télé. Alain Soral et Daniel Conversano ont en effet eu droit à deux rixes avant d’être séparés, à chaque fois, par l’équipe de tournage et les gardes du corps.

«  Je ne te respecte pas »

Dans la première altercation, Alain Soral réagit à une remarque de Conversano qui, implicitement, l’accuse de monter la « horde » musulmane contre lui. Conversano dira : « je ne suis pas un identitaire ». Alain Soral lui coupe la parole : « tu commences à me parler poliment », tonne le patron d’ « Egalité & Réconciliation ».

Mais, Conversano ne veut rien entendre : « je ne te respecte pas », lance-t-il d’un sourire moqueur. En colère, Alain Soral se dirige d’un pas assuré vers son interlocuteur avant de lui assener quelques coups en plein visage. L’équipe de tournage court pour les séparer. Surpris, Dieudonné, présentateur de l’émission, quitte son plateau et se tient à l’écart.

« Les gens en ont plein le cul des Arabes, bordel ! »

Dans une autre séquence d’une vidéo publiée sur Twitter, l’on peut assister à un échange houleux entre les deux hommes. Lorsqu’Alain Soral semble s’attribuer la montée du Front National en France, son interlocuteur le contredit violemment : « ce n’est pas ta ligne qui a amené le Front National à 30%, c’est parce que les gens en ont plein le cul des Arabes, bordel ! », crie Conversano.

Cette réponse violente provoque une nouvelle fois l’ire Alain Soral qui perd complètement son sang-froid. A grands pas, Alain Soral se dirige vers son interlocuteur à qui il donnera un violent coup de pied sur les parties intimes. Conversano tente de riposter, mais il est très vite maîtrisé par un groupe d’hommes qui se sont interposés pour éviter le pire.

« Si j’avais eu le projet, j’aurais pris une matraque »

Daniel Conversano portera-t-il plainte contre Alain Soral pour coups et blessures ? Nous n’en savons rien pour le moment. En tout cas, interrogé après les faits, il regrette de n’avoir pas été armé. « Je suis quelqu’un de civilisé. On me dit ‘débat’, je viens avec des fiches et des lunettes. Si j’avais eu le projet, j’aurais pris une matraque ou simplement des gardes du corps comme lui en avait ».

Sur Twitter, circulent des photos de Daniel Conversano, le visage ensanglanté, mais gardant toujours le sourire. Peut-être pour démontrer qu’il mérite vraiment son surnom de « dictateur ». Pour l’instant, aucune déclaration d’Alain Soral. Mais sur son site, on pouvait voir une vidéo de Dieudonné qui s’excusait par rapport à l’incident.

« Il y a eu hier un affrontement entre deux débatteurs. (…) On était vraiment au niveau zéro. Il y a eu évidemment de la violence que nous condamnons de manière très claire. Non à la violence, oui au dialogue et à la paix », dira Dieudonné dans la vidéo. Ce dernier assure que la réconciliation s’est faite mais séparément.