Révélation : l’Afrique a été espionnée par le GCHQ du gouvernement britannique

0
332

Le journal Le Monde a révélé que l’Afrique a été victime d’un espionnage d’une grande envergure de la part du GCHQ, quartier général des communications du gouvernement britannique

Le journal français Le Monde vient de publier une nouvelle collection de documents en provenance du lanceur d’alerte, Edward Snowden. Dans cette nouvelle collection de documents, l’Afrique est au cœur des opérations d’espionnage. Selon Edward Snowden, l’agence de renseignement britannique GCHQ a ciblé des dirigeants africains et des entreprises de télécommunications.

D’après les documents fournis par Edward Snowden, les comptes privés des employés des entreprises de télécommunication sont souvent une cible pour l’agence GCHQ pour obtenir des informations sur des infrastructures à travers le continent. Les révélations de l’ex agent de la NSA sur l’espionnage britannique en Afrique sont d’une extrême gravité.

« Des hommes politiques de premier plan visés »

D’après Le Monde qui cite les documents d’Edward Snowden, des hommes politiques, des diplomates, des militaires et des services de renseignements ont été pris pour cible. Parmi les personnages connu victimes de cet espionnage figurent Mwai Kibaki, ex président du Kenya et ses conseillers stratégiques.

D’autres cibles ont également visé Umuru Yar’Ardua, ex président du Nigeria et son secrétaire privé ; John Kuofor, ex président du Ghana ; Ernest Koroma, dirigeant de la Sierra Leone ainsi que le palais présidentiel d’Angola à Luanda. L’agence britannique ne s’est pas arrêtée là. Elle a également visé de grands hommes d’affaires africains.

« MTN et Zain visés par le programme d’espionnage »

D’après les documents du journal Le Monde, Tony Elumelu, milliardaire nigérian, a été espionné ainsi que Christ Kirubi, richissime homme d’affaires kenyane et propriétaire d’une radio au Kenya. Christ Kirubi a été classé par le magazine Forbes comme « le magnat le plus flamboyant » du pays.

Le Monde rapporte que des employés de deux grandes entreprises de télécommunication ont été espionnés. Il s’agit en effet de l’entreprise sud-africaine MTN et de l’entreprise Zain, basée au Koweït. Parmi les employés visés par l’agence britannique GCHQ, figurent ceux vivant au Gabon, en Côte d’Ivoire, en Tunisie, au Congo et au Mali et qui se déplacent constamment un peu partout sur le continent africain.