Autriche : la maison de naissance d’Adolf Hitler pourrait devenir un foyer de charité

1
430

La maison de naissance d’Adolf Hitler en Autriche est en passe de devenir un foyer de charité. Des députés ont passé une loi au parlement autrichien pour exproprier son propriétaire qui refuse de la vendre

En Autriche, la maison de naissance d’Adolf Hitler suscite une vive polémique. Des membres du gouvernement autrichiens ont en effet décidé de transformer la maison en un foyer de charité. Les autorités autrichiennes refusent ainsi de la démolir tel que l’avaient demandé certains.

La décision prise par les autorités arrive à la suite d’une loi passée au parlement autrichien par des députés pour exproprier le propriétaire qui refuse catégoriquement de vendre le bâtiment qui se situe à Braunau am inn, une ville qui se trouve dans la frontière avec l’Allemagne.

« Déchirer une partie d’une histoire lourde » »

Selon le gouverneur de la ville, Josef Puehringer, détruire la maison donnerait du grain à moudre à certains qui accuseraient les autorités « d’avoir déchiré une partie d’une histoire lourde ». Les autorités ont ainsi décidé de remodeler la façade de la maison pour éliminer les dessins qui pourraient donner l’idée d’un sanctuaire pour les fidèles du dictateur Nazi, qui est né dans cette maison le 20 avril 1889.

Mais déjà, dans la presse autrichienne, l’on avance l’idée que la maison va être saisie par les autorités en question. D’après Thelocal.at, quotidien autrichien, une large majorité des députés ont approuvé la nouvelle loi qui avait été soumise par le gouvernement en début d’année.

Toujours d’après Thelocal.at, l’actuel propriétaire de cette maison, Gerlinde Pommer qui loue le bâtiment à l’Etat autrichien depuis 1972, recevra une indemnisation selon la législation. D’après ViennaTimes, pendant trois ans, Pommer a reçu chaque mois 4 800 euros de l’Etat qui n’a jamais voulu que cet appartement de trois étages devienne un lieu de visite pour des touristes néo-nazis.

« Une épine dans le pied de l’Autriche »

Selon Thelocat.at, bien qu’Adolf Hitler n’ait passé que quelques semaines de sa vie dans cette maison, l’endroit a toujours été une épine dans le pied de l’Autriche pendant des décennies, attirant des sympathisants nazis de partout dans le monde. L’endroit a aussi attiré des opposants fascistes.

Tous les ans, lors de l’anniversaire du Reich, des manifestants antifascistes se donnent rendez-vous devant le bâtiment. Ils se réunissent devant une stèle sur laquelle on peut lire : « Pour la Paix, la Liberté et la Démocratie. Plus jamais de fascisme, des millions de morts avertissent ».

Le bâtiment est vide depuis 2011 au moment où le gouvernement autrichien est entré en conflit avec le propriétaire, Gerlinde Pommer. Il est important de souligner que le bâtiment de 800 mètres carrés appartient à sa famille depuis presque un siècle.