Emmanuel Eboué : « j’ai voulu me suicider »

0
425

Emmanuel Eboué, dont le contrat a été résilié par Arsenal, est revenu sur les moments difficiles qu’il traverse depuis que la FIFA lui a interdit de jouer. Dans une interview au quotidien britannique The Telegraph, l’international ivoirien a livré des secrets troublants

Dans une interview exclusive accordée au quotidien britannique The Telegraph, Emmanuel Eboué, international ivoirien, est revenu sur la situation qu’il traverse depuis sa sanction par la FIFA. Dans son interview, Eboué avoue avoir eu des penchants de suicide à un moment donné de sa vie.

« Il y a eu des jours où je ne voulais pas me lever du lit. Un jour, j’ai voulu me suicider. C’est ma famille qui m’a permis de rester fort. C’est à eux que je dois penser car si j’étais seul, je ne sais pas ce que j’aurais pu faire », confie-t-il.

« Il y a des moments où je restais au lit et je ne sortais pas »

Il poursuit : « il y a des moments où je restais au lit et je ne sortais pas. Je restais un ou deux jours au lit. Seul. Je ferme la porte et je commence à méditer. Je passais beaucoup de mon temps à lire la Bible et en me disant : ‘Emmanuel, pourquoi tu as fait cela ? ce n’est pas bon pour ta famille’ ».

Dans son interview, Emmanuel Eboué regrette que certains de ses « amis » ne se soient pas préoccupés de son sort. « Quand Kolo Touré était sanctionné, je lui parlais toujours. Il a eu des moments difficiles à Celtic donc je comprends. Je ne vais rien dire de méchant. Ils sont tous mes frères. Je sais qu’ils connaissent mon problème mais j’espère qu’ils m’appelleront un jour. Bien sûr que c’est décevant car je pensais que l’amitié était plus forte. On doit rester amis dans les moments difficiles. Mais, c’est la vie. Je prends cela du bon côté ».

« Une dispute avec son agent »

Rappelons qu’Emmanuel Eboué a été sanctionné par la FIFA dans une dispute qui l’opposait à son agent, Boisseau. L’affaire concernait son transfert à Galatassaray. L’agent maintient que le joueur ivoirien lui doit de l’argent. Eboué conteste vigoureusement, soulignant qu’il a négocié ce contrat tout seul. La FIFA finira par trancher en se rangeant du côté de l’agent.

Arsenal avait résilié le contrat du joueur et Eboué s’entraîne désormais avec une équipe semi-professionnelle, en attendant que la sanction soit levée. Le décès de son grand-père, Amadou Bertin et de son frère, N’Dri Serge a profondément affaibli l’international ivoirien qui essaie tant bien que mal de garder la tête haute.