Scandale au Brésil : l’ambassadeur de la Grèce a été tué par l’amant de sa femme

0
832

Kyriakos Amiridis, ambassadeur de la Grèce au Brésil, a été tué par l’amant de sa femme, Françoise De Souza Oliveira. L’amant, un policier brésilien, a avoué les faits et confie avoir sollicité l’aide de son cousin pour se débarrasser du corps de sa victime, retrouvée après une absence de plusieurs jours

Une semaine après l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie, c’est un autre ambassadeur qui a été tué dans des circonstances totalement différentes. L’ambassadeur grec au Brésil a en effet été tué par l’amant de sa femme. La mort de l’ambassadeur, disparu depuis lundi, a été confirmée par la justice brésilienne ce samedi.

Moins de 24 heures après sa mort, de nouveaux détails émergent dans cette affaire. D’après la police brésilienne, Sergio Gomes Moreira, officier de police et amant de la femme de l’ambassadeur, a avoué avoir tué l’ambassadeur grec. Sergio Gomes Moreira ajoute avoir sollicité l’aide de son cousin pour se débarrasser du corps de sa victime.

« La veuve continue de nier toute implication dans cette affaire »

« Il (Moreira) a avoué qu’il s’est battu physiquement avec l’ambassadeur et il n’avait pas d’autre choix que de frapper ce dernier et de le tuer », rapporte Evaristo Pontes, enquêteur dans l’Etat de Baixada. « Il dit avoir été désespéré et qu’il ne savait pas quoi faire, étant donné ce qui s’est passé. Donc, il a appelé un cousin et ils ont fait disparaître le corps de l’ambassadeur ».

Les enquêtes avancent à grands pas et ce samedi, Françoise De Souza Oliveira, veuve de l’ambassadeur et le cousin de l’officier, Eduardo Moreira de Melo, ont été mis en examen. D’après Pontes, la police suspecte la femme de l’ambassadeur d’avoir commandité l’assassinat de son mari. Mais, elle continue de nier toute implication dans cette affaire.

« Elle nous a simplement dit que son amant (appelons-le comme cela) a été l’auteur du crime. Il a exécuté son mari. Elle nie avoir pris part dans cette affaire », rapporte Pontes citant la veuve de l’ambassadeur. D’après CNN qui a couvert l’affaire, l’ambassadeur a été tué à l’intérieur du consulat situé à Nova Iguaçu. Toujours d’après CNN, le corps de l’ambassadeur a été enveloppé dans un tapis et déposé dans une voiture.

« 24 574 dollars pour clore l’affaire »

La police a livré plus de détails sur cette affaire qui tient en haleine la presse brésilienne. D’après la police brésilienne, le cousin de Sergio Gomes Moreira confie avoir reçu 80 000 real brésilien (environ 24 574 dollars). Le cousin rapporte avoir reçu l’argent 30 jours après le crime. Les deux espéraient que l’affaire serait close pour de bon.

Pour rappel, Kyriakos Amiridis a vécu à Brasilia, dans la capitale brésilienne, depuis sa prise de fonction en janvier dernier. Mais, il passait souvent ses vacances dans son domicile situé à Rio de Janeiro où il a été consul-général de 2001 à 2004. CNN précise que sa femme, François De Souza Oliveira, est Brésilienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE