USA : le Congrès s’apprête à voter une loi pour transférer l’ambassade américaine à Jérusalem

1
671

Ce jeudi 05 janvier 2017, trois Sénateurs américains ont fait passer un projet de loi au Congrès pour le transfert immédiat de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Une décision qui pourrait avoir de graves conséquences sur le traitement du conflit israélo-palestinien

La volonté de Donald Trump de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem est prise très au sérieux par la classe politique américaine. Trois hommes forts du Parti Républicain ont en effet passé un projet de loi pour obtenir l’accord du Congrès américain sur cette mesure symbolique.

Il s’agit en effet des Sénateurs Marco Rubio, Ted Cruz et Dean Heller. Le projet de loi a déjà un nom « Jerusalem Embassy and Recognition Act » (traduit en Français par la loi ambassade Reconnaissance de Jérusalem). D’après le journal israélien Haaretz, ce projet de loi retiendrait des fonds jusqu’à ce que la loi soit carrément approuvée.

« Le projet de loi avait été passé en 1995 par le Congrès »

D’après le journal américain Cbsnews, les législateurs n’ont pas besoin de passer un projet de loi pour autoriser un transfert de l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem car le Congrès américain l’avait déjà fait en 1995. A cette date, le Congrès avait en effet passé un projet de loi qui permettrait le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem.

Toutefois, les choses ne seront pas aussi simples que le pensent certains. Car Cbsnews précise qu’en 1995 une mise en garde avait été prévue par la loi. Autrement dit, le Président des Etats-Unis peut retarder le processus pour des raisons de sécurité nationales. Depuis lors, ajoute Cbsnews, les présidents Clinton, Bush et Obama ont renoncé à le faire.

« Capitale indivisible de l’Etat d’Israël »

Il convient de souligner que le projet de loi des Sénateurs va au-delà d’un simple transfert de l’ambassade. Il stipule en effet que les Etats-Unis devraient reconnaître Jérusalem comme « capitale indivisible de l’Etat d’Israël » et que « chaque citoyen d’Israël devrait avoir le droit de vivre dans cette capitale ».

Les Sénateurs ont décliné leurs intentions en faisant passer ce projet de loi. « Jérusalem est la capitale éternelle et indivisible d’Israël. Malheureusement, la vendetta de l’administration Obama contre l’Etat juif a été si vicieuse que le simple fait de prononcer cela, sans parler de la réalité que Jérusalem est l’endroit approprié pour l’ambassade des Etats-Unis en Israël, peut parfois choquer », a déclaré Ted Cruz.

« Le transfert de l’ambassade, promesse phare de Trump »

Pour Marco Rubio, il est temps que les Etats-Unis « éliminent cette faille ». « Jérusalem est la capitale éternelle de l’Etat d’Israël et c’est là la place de l’ambassade américaine. Il est temps que le Congrès  et le président élu (Trump) éliminent cette faille qui a permis aux présidents des deux partis d’ignorer la loi américaine et de retarder le transfert de notre ambassade à Jérusalem depuis plus de deux décennies ».

Rappelons que le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem a été l’une des promesses phares de Donald Trump lorsqu’il était candidat pour la Maison Blanche. La nomination de David Friedman, connu pour son attachement inconditionnel à Israël en tant qu’ambassadeur des Etats-Unis dans ce pays, est un signal fort que Trump est prêt à passer à l’acte.

1 COMMENTAIRE