Transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem : la Jordanie parle de « ligne rouge »

0
1179

La Jordanie a réagi ce vendredi 6 janvier 2017 concernant la décision de l’administration Trump de transférer la capitale des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. La Jordanie estime que cette décision serait lourde de conséquences et marquerait sans aucun doute « la ligne rouge »

La décision de l’administration Trump de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem risque de susciter un véritable séisme diplomatique. Le gouvernement jordanien s’est en effet prononcé sur cette décision politique, faisant savoir que ce serait « la ligne rouge » et qu’elle aurait des conséquences catastrophiques.

Dans un discours, le porte-parole du gouvernement jordanien est clair. « Un transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem serait la ligne rouge qui mettrait le feu dans des villes islamiques et arabes et profiterait aux extrémistes », prévient Mohamed Momani, ministre jordanien de l’information.

« Des conséquences catastrophiques à plusieurs niveaux »

Le ministre ajoute que la Jordanie utiliserait tous les moyens politiques et diplomatiques possible pour éviter que cette décision ne soit prise par l’administration Trump. Le ministre poursuit : « le transfert de l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem aura des conséquences catastrophiques à plusieurs niveaux, y compris au niveau régional ».

Il affirme que des pays de la région pourraient penser à « prendre des mesures différentes afin d’éviter que ce scénario ne se produise ». Pour Mohamed Momani, il ne fait aucun doute que cela affecterait « les relations bilatérales entre des pays de la région, y compris la Jordanie ». Il estime aussi que cela aura des conséquences sur les parties qui seront impliquées dans cette décision.

« Un projet de loi a été introduit au Congrès »

Il convient de rappeler que le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem a été l’une des promesses phares de Donald Trump pendant sa campagne présidentielle. Le mois dernier, Kellyane Conway, Conseillère de Trump, avait confirmé que cette décision est une « des plus grandes priorités » pour le nouveau président.

Le processus avance à grand pas car ce jeudi 5 janvier, trois Sénateurs américains (Marco Rubio, Ted Cruz et Dean Heller) ont fait passer un projet de loi au Congrès pour faire approuver cette décision. Les trois estiment en effet qu’il est important de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem et montrer ainsi que Jérusalem reste « la capitale indivisible de l’Etat d’Israël »