Israël : 4 soldats tués dans une attaque au camion

0
4001

Après des mois d’une relative accalmie, la violence palestinienne a fait son retour à Jérusalem, dimanche 8 janvier. Un assaillant conduisant un camion-benne a foncé dans un groupe de soldats israéliens, tuant quatre d’entre eux, selon un médecin de United Hatzalah, le service d’urgences arrivé sur place en premier. L’assaillant a ensuite été abattu, alors qu’il tentait encore de manœuvrer le véhicule. Benyamin Nétanyahou, qui s’est rendu sur place, a estimé que l’attaque relevait du « même schéma » que celui vu à l’oeuvre dans les attaques à Nice et à Berlin, conduites par des individus se réclamant de l’organisation Etat islamique. Les soldats suivaient une formation pour devenir officiers. Ils venaient d’arriver sur la promenade Sherover-Haas, dans le sud de Jérusalem. Il s’agit d’un haut lieu touristique offrant une vue panoramique sur la ville, des remparts à l’ouest, surplombés par l’Esplanade des mosquées (Mont du temple pour les juifs) jusqu’au mur de séparation, serpentant sur les collines à l’est. Un bus les avait déposés quelques instants plus tôt, vers 13 h 30, lorsque le camion-benne a approché sur la route longeant la promenade, puis a accéléré, roulant sur la pelouse et percutant les soldats de plein fouet. Outre les personnes mortes, une douzaine d’autres ont été transportées dans plusieurs hôpitaux. Les camarades des victimes, très choqués, ont été rassemblés à l’écart des journalistes. Certains sanglotaient, d’autres s’enlaçaient.