Exclusive : des membres de l’opposition syrienne se rendront en Israël la semaine prochaine

0
1572

Des membres de l’opposition syrienne se rendront en Israël la semaine prochaine sur invitation de l’Institut Truman de l’Université de Jérusalem. La révélation a été faite par les médias israéliens ce lundi 9 janvier 2017

Que viennent faire les membres de l’opposition syrienne en Israël ? JerusalemPost en effet a que des membres de l’opposition syrienne se rendront en Israël dès la semaine prochaine. D’après le journal israélien, les opposants à Bachar al-Assad sont invités par l’Institut Truman de l’Université Hébreu de Jérusalem.

Dans la lettre d’invitation publiée par les médias, on pouvait lire ceci : « les représentants de l’opposition syrienne parlent directement à l’audience israélienne sur la vie à l’ombre de la mort, sur les réfugiés, sur Israël, sur le massacre contre la population syrienne et sur le silence du monde ».

« L’Institut Truman refuse catégoriquement de publier les noms des opposants »

D’après les organisateurs, la rencontre sera transmise en direct pour qu’elle puisse être vue par des commandants et des combattants membres de l’opposition qui n’ont pas pu faire le déplacement. L’événement est ouvert au public, mais une inscription au préalable est exigée. D’après JerusalemPost, l’Institut Truman a catégoriquement refusé de publier les noms des opposants syriens qui se rendront en Israël.

Il est important de souligner que ce n’est pas la première fois que des opposants syriens se rendent en Israël. Il y a sept mois, Issam Zeytoun, figure de l’opposition syrienne, s’était rendu en Israël pour participer à la conférence Herzliya, une rencontre annuelle consacrée aux questions en matière de sécurité.

Après s’être défendu des critiques sur ce voyage en Israël, Issam Zeytoun avait vigoureusement critiqué la propagande anti-Israël du gouvernement de Bachar al-Assad. « Personnellement, j’ai découvert en Israël la fausseté de la propagande dont le régime nous a gavés, qui consiste à dire qu’Israël est le seul ennemi, le violent usurpateur et le raciste expansionniste qui dévore les Arabes », confiait-il.

« Aucune réaction du gouvernement syrien de Bachar al-Assad »

Pour le moment, aucune réaction du gouvernement syrien de Bachar al-Assad sur ce déplacement des membres de l’opposition en Israël. Mais, pour Benedetta Berti, spécialiste à l’Institut des Etudes de Sécurité Nationale, ce déplacement pourrait être utilisé par le gouvernement syrien pour discréditer l’opposition.

« Les dirigeants de l’opposition syrienne ont généralement été très prudents afin d’éviter de nouer des contacts avec Israël pour plusieurs raisons, y compris les accusations du gouvernement syrien que cette opposition est payée par Israël et les Etats-Unis. En nouant des relations avec Israël, cet argument peut être renforcé. Donc, c’est très sensible », explique Bennedeta Berti.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE