Etats-Unis vs Russie : Donald Trump se fâche et se demande s’il est en Allemagne nazie

1
1004

Agacé par le rapport des services de renseignement sur des informations que détiendrait la Russie sur sa vie privée et ses affaires, Donald Trump s’est indigné avant d’évoquer ce mercredi 11 janvier un climat politique qui ressemble à celui de l’Allemagne nazie

Le bras de fer entre Donald Trump et les services de renseignement américains au sujet de la Russie n’est pas encore terminé. Ce mercredi, le nouveau président américain a très sévèrement dénoncé le rapport des services de renseignement qui ont fait savoir que la Russie détient des informations compromettantes sur sa vie privée et sa situation financière.

A travers son compte Twitter, Donald Trump s’est durement attaqué à ses opposants qu’il a traités de « malhonnêtes », avant de les accuser de vouloir ternir sa victoire. Il a aussi accusé les services de renseignement d’avoir fuité cette information. Pour Trump, les services de renseignement tentent de lui « tirer dessus une dernière fois ».

« Sommes-nous en Allemagne nazie ? »

Agacé, Trump s’est demandé : « sommes-nous en Allemagne nazie ? ». Dans son twitte publié ce mercredi à 13H48, le nouveau président des Etats-Unis s’est indigné de la publication de ce canular. « Les services de renseignement n’auraient jamais dû permettre que cette fausse ‘fuite’ soient divulguée publiquement », a-t-il dénoncé.

Donald Trump, qui prendra ses fonctions ce 20 janvier, est semble-t-il très remonté contre cette information émanant des renseignements américains. Pendant toute la journée, il n’a cessé d’envoyer des twittes pour faire part de sa colère. Dans un twitter publié vers 13H30, il se défend : « la Russie n’a jamais eu une influence sur moi. Je n’ai rien à voir avec la Russie. Pas de contrats, pas de prêts, rien du tout ».

Ce twitte est suivi d’un autre publié à 13H44 dans lequel Donald Trump affirme avoir gagné facilement les élections. « J’ai facilement remporté une élection, un grand ‘mouvement’ est vérifié et les opposants malhonnêtes essayent de minimiser notre victoire avec une information fausse. Un état de désolation », s’indigne-t-il.

« La Russie dément cette information »

La grosse colère de Trump est en effet arrivée ce mercredi après la révélation des agents de renseignement américains que la Russie est en possession d’informations compromettantes sur le nouveau président américain. Vraie information ou simple canular pour saper la tentative de Trump de se rapprocher de la Russie ?

Pour le moment, rien n’est sûr. En tout cas, les autorités russes ont catégoriquement réfuté cette information parlant de « bluff total ». Ce mercredi, le vice-président du Kremlin a fait savoir que la Russie ne cherche qu’à renforcer ses relations diplomatiques avec ses partenaires.

1 COMMENTAIRE

  1. la russie est la problementique le service d´enseigment americain a dit vrait sur la piraterie russie pendat les elections pour moi je demande les etat unis depuis montre la russi sa puissance superieur de le coriger severment

LAISSER UN COMMENTAIRE