Etats-Unis vs Russie : Poutine traite les services de renseignement américains de « prostituées »

0
2454

Ce mardi 17 janvier 2017, Vladimir Poutine, Président de la Russie, s’est durement attaqué aux services de renseignement américains après la révélation selon laquelle la Russie détient un dossier compromettant sur Trump. Poutine les a traités de « prostituées »

La guerre des mots entre l’administration Obama et la Russie n’a pas encore connu sa fin. Ce mardi, le Président russe, Vladimir Poutine, a réagi à la récente révélation des services de renseignement américains qui, la semaine dernière, avaient alerté Trump que la Russie détient un dossier compromettant sur sa vie privée et sur sa situation financière.

Poutine s’est durement attaqué à ceux qui ont mijoté ces allégations, les accusant de n’avoir pas de « scrupules moraux ». Poutine dira : « Je ne connais pas Trump personnellement, je ne l’ai jamais rencontré et je ne sais pas ce qu’il fera sur la scène internationale. Donc, je ne me base sur rien pour l’attaquer, le critiquer ou le protéger ».

« J’ai l’impression qu’ils sont prêts à organiser un Maidan à Washington »

Dans son discours face à la presse, Poutine accuse certaines forces qu’il n’a pas citées de vouloir « saper la légitimité de la présidence du nouveau président ». « J’ai l’impression qu’ils sont prêts à organiser un Maidan à Washington, juste pour ne pas laisser Trump prendre fonction », dénonce Poutine.

Le Président russe ajoute que ces forces veulent « lier les mains et les pieds de Trump ». Il estime en effet que ces forces, en procédant de cette façon, « portent atteinte sévèrement aux intérêts des Etats-Unis ». Mais, l’homme fort de Moscou ne s’arrête pas là. Il traite ceux qui ont fabriqué ce faux dossier de « prostituées ».

« Pires que des prostituées »

« La prostitution est un phénomène social vilain. Ils n’ont pas de scrupules moraux. Ils sont pires que des prostituées », s’agace le Président russe. Vladimir Poutine est également revenu sur des visites que Trump avait effectuées en Russie alors qu’il était encore un homme d’affaires très connu aux Etats-Unis.

« Quand Trump a visité Moscou il y a quelques années, il n’était pas une personnalité politique. Nous ne connaissions même pas ses ambitions politiques, il n’était qu’un homme d’affaires, l’un des hommes les plus riches des Etats-Unis. Donc, quelqu’un peut-il penser que nos services de renseignements poursuivent chaque milliardaire américain ? bien sûr que non. C’est de la foutaise totale », lance Poutine.

« Un véritable bras de fer entre Trump et la CIA »

Il convient de rappeler que les déclarations de Poutine interviennent quelques jours après la publication d’un dossier secret produit par Christopher Steele, un espion britannique. Le dossier, transmis à la CIA et au FBI, révélait que la Russie était en possession d’informations compromettantes sur Donald Trump. Ce dernier avait immédiatement démenti, accusant les services de renseignement américains de divulguer des « fausses informations ».

Il est important de souligner que depuis la victoire de Trump à la présidentielle américaine du 8 Novembre 2016, une véritable guerre a éclaté entre lui et les agents de renseignement qui veulent à tout prix l’empêcher de se rapprocher de la Russie de Poutine. Le bras de fer qui se poursuit depuis bientôt deux mois risque de mal se finir. Le temps nous le dira !