Aide aux migrants: l’agriculteur Herroux a été replacé en garde à vue

0
250

L’agriculteur Cédric Herrou, qui risque déjà huit mois de prison avec sursis pour avoir aidé des migrants à l’automne, a été à nouveau placé en garde à vue mercredi soir pour infraction à la législation sur les étrangers, a-t-on appris auprès de son avocat. « J’ai été appelé pour une garde à vue à Menton, à la gendarmerie », a indiqué Me Zia Oloumi, qui n’avait pas connaissance dans l’immédiat des détails de l’infraction reprochée à celui qui est devenu le porte-drapeau de l’aide aux personnes transitant clandestinement par la vallée franco-italienne de la Roya, l’une des voies d’entrée vers la France des migrants venus d’Italie. « Il a a priori été interpellé près de chez lui, vers Sospel. Les éléments plausibles permettant de le mettre en garde à vue seraient l’aide à l’entrée, au séjour et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière », a précisé M. Oloumi qui n’a pas eu encore accès au dossier.