« Arrow 3 » : Israël se dote d’un système de défense antimissile balistique très performant

0
838

Israël a reçu ce mercredi 17 janvier 2017 les premiers intercepteurs de trois systèmes défensifs « Arrow 3 », un système de défense anti-missile équipé d’une technologie très performante

Après des années de développement, le système défensif aérien destiné à protéger le pays contre les missiles balistiques longue portée est sur le point de devenir opérationnel en Israël. D’après les médias israéliens, le pays a reçu ce mercredi les premiers intercepteurs de trois systèmes défensifs « Arrow 3 ».

Les autorités en charge de la défense de l’Etat d’Israël parlent de l’ouverture d’une nouvelle ère. « Nous entrons dans une nouvelle ère (l’âge du ‘Arrow 3’). Aujourd’hui, nous avons livré à l’Air Force Israélien les premiers intercepteurs Arrow 3, avec des capacités d’interception très importantes et qui peuvent atteindre des distances plus longues que tout équipement que nous avons en ce moment », s’est félicité Moshe Patel, chef du programme de défense des missiles israéliens.

« L’un des meilleurs intercepteurs du monde »

Le Général, Tzvika Haimovich, chef du commandement de la Défense Aérienne de l’Armée Israélienne, se réjouit. « Je suis sûr que ce système, ajouté à ceux que nous avons et qui se joindront à notre arsenal à l’avenir, comme le David’s Sling, nous donnera des capacités plus efficaces et plus importantes », dit-il.

Il convient de souligner que « Arrow 3 », qui a été développé par les Industries Aérospatiales Israéliennes en partenariat avec l’agence américaine des Missiles, est d’une grande performance et peut intercepter des missiles capables de sortir de la surface de la terre avant de redescendre vers leur cible.

Le Ministère israélien de la Défense considère l’ « Arrow 3 » comme « l’un des meilleurs intercepteurs du monde, équipé d’une technologie très avancée à portée internationale ». Le média israélien, Ynetnews, révèle que les développeurs israéliens ainsi que leurs partenaires américains procéderont à des tests dès l’année prochaine.