Etats-Unis : George Soros qualifie Trump de « futur dictateur » et prédit qu’il échouera

0
1139
<> on September 10, 2012 in Berlin, Germany.

George Soros, milliardaire américain, s’est durement attaqué à Donald Trump ce vendredi 20 janvier 2017 après l’investiture de ce dernier en tant que 45ème Président des Etats-Unis. Georges Soros qualifie le nouveau président américain de « futur dictateur » et prédit son échec

L’investiture de Donald Trump ce vendredi 20 janvier a créé une vague de réactions dans le monde, certaines très virulentes envers le nouveau président américain. Ce vendredi, c’est le milliardaire philanthrope George Soros qui s’en est sévèrement pris au nouvel occupant de la Maison Blanche.

Dans un panel à Davos en Suisse où se tient le Forum Economique Mondial, George Soros n’a pas manqué de s’attaquer à Donald Trump, allant jusqu’à le considérer comme un futur dictateur. « Le futur dictateur…ne s’attendait pas à remporter les élections. Il a été surpris », a déclaré ce vendredi le financier juif d’origine hongroise.

« Je suis personnellement confiant du fait qu’il échouera »

George Soros va plus loin, assurant que Trump va échouer. « Je suis personnellement confiant du fait qu’il échouera…parce que les idées qui le guident sont intrinsèquement en contradiction entre elles-mêmes », martèle-t-il. Dans son discours, le milliardaire Soros prédit l’effondrement de l’ « influence positive des Etats-Unis dans le monde ».

Dans son discours tenu ce vendredi à Davos, George Soros a clairement manifesté son inquiétude à la suite de l’investiture de Trump. Le milliardaire américain estime en effet que l’arrivée de Donald Trump à la tête des Etats-Unis provoquera une crise des marchés financiers qui selon lui « ne se porteront pas bien » pendant la présidence Trump.

Donald Trump n’a pas été la seule personnalité visée par Soros. Le milliardaire américain s’est aussi durement attaqué à Theresa May, actuelle Première ministre britannique. « Il est peu probable que la Première Ministre May reste longtemps au pouvoir », prédit George Soros. Rappelons que Soros avait presque perdu 1 milliard de dollars à la suite de la victoire de Trump.

« Les gens en Grande-Bretagne sont dans le déni »

Parlant de Theresa May, il ajoutera : « en ce moment, les gens en Grande-Bretagne sont dans le déni. Leur situation économique actuelle n’est pas aussi mauvaise que ce qui était prévu, ils vivent dans l’espoir, mais lorsque la devise perdra de sa valeur et que l’inflation sera la force motrice, cette situation mènera au déclin du coût de la vie ».

Il est important de rappeler que Donald Trump a été investi en tant que 45ème Président des Etats-Unis ce vendredi 20 Janvier 2017. Depuis vendredi, des centaines de milliers de manifestants ont arpenté les rues des Etats-Unis pour faire part de leur colère. Des manifestations de soutien ont été organisées dans plusieurs villes du monde en soutien aux mouvements anti-Trump basés aux Etats-Unis.