Scandale en France : François Fillon accusé d’avoir rémunéré 500 000 euros à sa femme

0
698
French Prime minister Francois Fillon and his wife Penelope arrive at the Elysee Palace to take part in an official dinner with French President Nicolas Sarkozy and his South African counterpart Jacob Zuma, on March 2, 2011 in Paris. France hosts South African President Jacob Zuma, for a two-day state visit, with all the pomp due the leader of an emerging regional power and a key player in Paris's plan to use its G20 presidency to reform world finance. AFP PHOTO LIONEL BONAVENTURE / AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE

François Fillon, candidat de Droite pour la présidentielle de 2017, est en ce moment au cœur d’un grave scandale. Le Canard Enchaîné révèle que le candidat et ex député de Sarthe a payé 500 000 euros à sa femme, Penelope Fillon, née en Grande-Bretagne. Pour le moment, aucune preuve que cette dernière a exercé une quelconque fonction pour son mari

A quelques mois de la présidentielle en France, François Fillon est impliqué dans un grave scandale qui risque sérieusement de freiner son élan. Tout commence ce mardi lorsque le journal satirique français, Le Canard Enchaîné, révèle une information de taille. Le journal révèle en effet que la femme de Français Fillon a été rémunérée en tant qu’attachée parlementaire.

Le journal dévoile le montant de la rémunération : 500 000 euros. Les faits remontent il y a 10 ans. A l’époque, François Fillon était député de la région Sarthe. Ce mercredi, Lefigaro fournit plus de détails sur cette affaire. Le journal français affirme que Penelope Fillon, épouse de François Fillon, a été rémunérée de 1998 à 2002 par son mari.

« Son salaire passe de 6 900 à 7 900 euros par mois »

Lefigaro ajoute que Penelope Fillon recevait son salaire sur « une enveloppe destinée à la rémunération des assistants parlementaires ». Canard Enchaîné étale les rémunérations reçues par Madame Fillon. En 2001, elle a reçu 3 900 euros brut par mois. A partir de 2002, elle devient la mieux rémunérée. Son salaire passe de 6 900 à 7 900 euros par mois.

Il est important de souligner qu’en France, il n’est pas interdit d’embaucher un membre de sa famille. Par contre, l’emploi fictif est strictement interdit par la loi. Et d’après le Canard Enchaîné, il est pour le moment impossible de fournir des preuves qu’elle a exercé une quelconque fonction pour son mari qui avait affirmé à la télévision en Novembre dernier que sa femme travaillait à domicile en tant qu’avocate.

« Fillon dénonce une misogynie »

L’affaire, d’une extrême gravité, a été largement commentée par la presse, obligeant François Fillon à sortir de son silence. « Je voudrais simplement dire que je suis scandalisé par le mépris et la misogynie de cet article », s’est agacé le candidat de Droite pour la prochaine présidentielle de 2017.

Il a fait part de son indignation avant d’ajouter : « alors que c’est mon épouse, elle n’aurait pas le droit de travailler ? Imaginez un instant qu’un homme politique dise d’une femme, comme le fait cet article, qu’elle ne sait que faire des confitures, toutes les féministes hurleraient. Voilà ce que j’ai à vous dire ».

« Les internautes s’en prennent à cœur joie »

Dans l’entourage de François Fillon, c’est l’union sacrée. Chacun tente d’apporter son soutien au candidat. « Est-elle compétente ? Elle l’est, elle est diplômée de droit et de lettres. Je rappelle que c’est une élue sarthoise. Allez à Sarthe et demandez si Penelope Fillon, on la voit ou on ne la voit pas. Evidemment à Paris beaucoup moins », explique le sénateur Bruno Retailleau sur LCI.

Ce mercredi, les internautes se sont beaucoup raillés de François Fillon. A travers un hashtag intitulé Penelopegate, les images et les vidéos de moquerie ont provoqué le rire de plusieurs internautes. L’affaire qui n’en est qu’à ses débuts risque de coûter très cher à François Fillon. Les prochains jours nous en diront un peu plus.