Présidentielle 2017 : le Front National débarque « secrètement » en Israël ce jeudi

0
1125

Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, s’est rendu en Israël ce jeudi 26 janvier 2017 lors d’une visite très privée. Il en a rencontré des hautes autorités politiques et militaires

Le Secrétaire-général du Front National, Nicolas Bay, a visité Israël ce jeudi. L’information a été confirmée par Ynetnews, média israélien qui affirme que Nicolas Bay a rencontré, lors de sa visite secrète, des autorités du gouvernement et de l’armée israélienne. Le Ministère israélien des Affaires s’est d’ailleurs prononcé sur cette visite d’un membre du Front National français.

D’après le Ministère israélien des Affaires étrangères, Nicolas Bay était en visite privée et n’était pas autorisé à rencontrer des autorités du gouvernement israélien. Une information démentie par Nicolas Bay lui-même qui a publié des photos sur Twitter dans lesquelles on le voyait à côté du vice-ministre israélien de la Santé, un commandant de l’armée israélienne, une importante autorité du gouvernement de Netanyahou, un membre du parti Youth Organisation et d’autres leaders de la société civile israélienne.

« La rencontre avec Bay n’était pas officielle et s’était déroulée par coïncidence »

D’après le journal Haaretz, cité par Ynetnews, Nicolas Bay devait rendre visite à la communauté française juive vivant en Israël et consolider ainsi le soutien du parti aux Juifs français. D’après Haaretz, il devait aussi rencontrer des hommes politiques israéliens. Ce jeudi, les autorités israéliens ont tenté de justifier leur rencontre avec le Secrétaire-général du FN.

« La rencontre avec Bay n’était pas officielle et s’était déroulée par coïncidence. Les jeunes du parti Likoud n’ont aucun intérêt à s’immiscer dans la situation politique et dans les élections en France », a expliqué David Shayan, chef de file des jeunes de Likoud. Il a catégoriquement décliné de se prononcer sur les sujets abordés avec Nicolas Bay.

« Ce parti est antisémite »

Immédiatement après la révélation de cette rencontre entre le Likoud et le Secrétaire-général du Front National par les médias, certains n’ont pas caché leur indignation. C’est notamment le cas de la Fédération Francophone Israélienne. Le porte-parole de la Fédération, Johann Habib, a qualifié la rencontre de « choquant ». Il parle d’une « provocation ».

« Ce parti ne partage pas nos valeurs de démocratie, d’égalité et de tolérance. Ce parti est antisémite », s’est indigné Johann Habib, avant de s’interroger sur les raisons qui ont poussé les autorités israéliennes à autoriser Nicolas Bay à entrer sur le territoire israélien. Il convient de rappeler qu’Israël n’entretient aucun lien avec le Front National à cause de son idéologie d’extrême-droite et de son histoire jugée antisémite.