Décret Trump anti-réfugiés : deux mosquées violemment attaquées au Québec et au Texas

0
2141

Une fusillade a fait au moins 6 morts dans une mosquée de Québec ce dimanche soir et une autre mosquée a été incendiée le même jour au Texas, aux Etats-Unis. Ces incidents interviennent quelques jours seulement après la décision très controversée de Donald Trump d’interdire l’entrée des musulmans sur le territoire américain

Six personnes âgées entre 35 ans et 70 ans ont été tuées et 8 autres blessées lors d’une fusillade dans une mosquée de Québec. D’après les autorités locales, les faits se sont déroulés ce dimanche soir. Immédiatement après les faits, la Sûreté de Québec a dénoncé un acte terroriste.

Dans son compte Twitter, la Sûreté de Québec écrit : « acte Terroriste : information en lien avec cet événement communiquer confidentiellement avec la CIC de la SQ ». Pour le moment, une enquête est en cours pour déterminer les origines de cette fusillade. D’après le média canadien, Globalnews.ca, deux hommes ont été arrêtés.

« Nous condamnons cette attaque terroriste contre des musulmans »

Toujours d’après le média canadien, les autorités locales rapportent avoir reçu un appel d’urgence 911 aux environs de 21H55. « Que se passe-t-il ici ? C’est barbare », aurait déclaré le président de la Mosquée cité par l’agence Reuters. A la suite de cette fusillade, les réactions des autorités canadiennes ont été légion.

Ce lundi, le Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, a dénoncé un acte terroriste. « Nous condamnons cette attaque terroriste perpétrée contre des musulmans dans un lieu de prière et de refuge. Au nom de tous les Canadiens, Sophie et moi présentons nos condoléances aux familles et aux amis de tous ceux qui sont morts et nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés ».

« Je dis à mes chers citoyens et amis musulmans que nous sommes avec eux »

Le Maire de Québec, Régis Labeaume, a également apporté son soutien à la communauté musulmane québécoise en ces moments douloureux. « Nous ne pensions pas que cela allait se produire dans une ville si paisible, mais c’est le cas. Donc, je dis simplement à mes chers citoyens et amis musulmans que nous sommes avec eux et je dois leur dire que nous les aimons ».

Nous venons d’apprendre que ce dimanche un incident pareil s’est déroulé dans la ville de Texas, aux Etats-Unis. Le Centre Islamique Victoria (aussi lieu de prière) a complètement pris feu. Pour le moment, les responsables n’ont pas encore été appréhendés par la police. Mais déjà, des gestes de soutien sont notées.

« Une mesure populiste »

D’après le média Victoriaadvocate, des habitants du quartier ont lancé une collecte de fonds sur internet pour aider à la reconstruction du Centre Islamique. Victoriaadvocate précise que ce dimanche matin aux environs de 10H00, une somme de 78 000 dollars avait déjà été collectée par les organisateurs.

Ces actes islamophobes au Québec et au Texas interviennent trois jours après la décision de Donald Trump d’interdire l’entrée des musulmans sur le territoire américain. La décision de Trump est largement décriée par de nombreuses personnalités politiques du monde qui dénoncent une mesure populiste qui ne profiterait qu’aux extrémistes.