Israël est le seul Etat libre du Moyen-Orient, d’après un rapport

0
672

Israël a été considéré comme le seul Etat libre au Moyen-Orient. Le rapport intitulé « Populist and Autocrats : The Dual Threat to Global Democracy » a été dressé par Freedom House, ONG basée à Washington et financée par le gouvernement américain

Israël est le seul Etat libre au Moyen-Orient. C’est ce qui ressort d’un rapport de Freedom House repris par le média israélien Jerusalem Post qui précise que l’Etat d’Israël a totalisé 80 points sur 100. Dans le rapport, Israël a été comparé avec d’autres Etats de la région tels que la Turquie (38 points), la Jordanie (37pts) et le Koweït (36 pts).

D’autres pays souvent pointés du doigt en raison de leur manquement en matière de droits de l’homme ont aussi été mentionnés dans le rapport. L’Irak a obtenu 27 points, l’Arabie Saoudite (10 points) et la Syrie, fortement fragilisée par une guerre civile en cours depuis 2011, n’a obtenu qu’1 seul point.

« En termes de liberté, Israël est en-deçà des nations occidentales »

Toutefois, Freedom House précise qu’Israël est en-deçà des nations occidentales qui totalisent entre 89 et 100 points, à l’exception des nations balkaniques et de la Grèce dont le score tourne entre 80 et 84 points. D’après Times of Israel, 195 pays étaient pris en compte dans le rapport. Israël a été classé le 45ème pays le plus libre (sur les 195).

D’après Times of Israel, Israël a obtenu la même note que celle obtenue en 2015. Jerusalem Post a expliqué la méthodologie utilisée par Freedom House pour établir son classement. Le média israélien souligne que Freedom House a pris en compte des indicateurs de droits politiques et 15 indicateurs de libertés civiles (telles que l’élection, la pluralité politique et la participation ainsi que la gouvernance).

Le média israélien ajoute également la liberté de culte, le respect de la loi et plusieurs principes absolus de démocraties libérales prévues par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ont aussi été pris en compte. Dans le rapport, Freedom House met en garde contre la montée en puissance du populisme dans le monde.

« Onze pays dans le rouge »

Dans son rapport, Freedom House tire la sonnette d’alarme et parle du plus grand déclin des libertés en dix ans. L’organisation dresse une liste de 28 pays constitués majoritairement de pays africains (subsahariens et nord-africains), de pays du Moyen-Orient et d’Amérique Latine.

Le rapport souligne onze pays considérés comme les pires au monde en matière de liberté. Ces pays sont les suivants : la Syrie, l’Erythrée, la Corée du Nord, l’Ouzbékistan, le Soudan du Sud, le Turkménistan, la Somalie, le Soudan, la Guinée équatoriale, la République Centrafrique et l’Arabie Saoudite.

Pour lire l’intégralité du rapport, cliquez ici : www.freedomhouse.org