Congo : l’intervention contre une secte fait 4 morts

0
188

La police congolaise a donné l’assaut ce matin contre le domicile du chef d’une secte séparatiste à Kinshasa au Congo, où des incidents ont éclaté avec ses partisans, rapporte un journaliste de Reuters. Les forces de l’ordre ont fait usage de balles réelles et de gaz lacrymogènes. L’assaut contre la résidence de Ne Muanda Nsemi, prophète autoproclamé du Bundu dia Kongo (BDK) a débuté vers 04h30 (heure locale). D’après des témoins, les incidents étaient terminés vers 11h00. Quatre partisans de Nsemi ont été tués par balles lors de l’intervention, a-t-on appris auprès de témoins, dont les déclarations ont été confirmées par le présidente de la branche politique du BDK, Basangana Ngunga. « Des opérations de police sont en cours pour déloger les partisans de l’honorable Muanda Nsemi de sa résidence », a dit le porte-parole de la police. Le colonel Pierre Mwanamputu a ajouté que des partisans de Muanda Nsemi s’étaient rendus coupables la veille d’un « mouvement insurrectionnel armé » dans un autre quartier de Kinshasa.