Réponse de la Russie à Trump : « la Crimée est un territoire de la fédération russe »

0
2170

Ce mercredi 15 février 2017, la Russie a répondu aux Etats-Unis suite à une demande formulée par Donald Trump ce mardi de voir la Russie restituer la péninsule de Crimée à l’Ukraine. La Russie refuse catégoriquement et estime que la Crimée fait partie du territoire de la fédération russe

Moins de 24 heures après la proposition de Trump de voir la Russie restituer la péninsule de Crimée à l’Ukraine, la réaction russe n’a pas tardé à tomber. Ce mercredi, c’est la ministre russe des affaires étrangères a tenu à répondre à l’administration Trump. Dans ses déclarations, Maria Zakharova est droite dans ses bottes.

« Nous ne restituons pas nos territoires. La Crimée est un territoire de la fédération russe », a-t-elle souligné. L’annonce de la Maison Blanche a été faite ce mardi soir par le porte-parole de Trump, Sean Spicer, lors d’une rencontre avec la presse durant laquelle il avait souligné la volonté du 45ème président américain de voir la Russie rendre à l’Ukraine la péninsule de Crimée.

« Trump joue-t-il un double jeu ? »

Sean Spicer dira : « le président Trump a été très clair sur le fait qu’il attend du gouvernement russe qu’il apaise la violence et qu’il retourne la Crimée à l’Ukraine. En même temps, il attend pleinement de pouvoir s’entendre avec la Russie ». En appelant la Russie à rendre la Crimée à l’Ukraine, Trump tient ainsi à satisfaire la demande de son ambassadrice auprès de l’ONU qui s’est toujours opposée à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

La question de la Crimée risque de diviser profondément l’administration Trump et le gouvernement russe. Pourtant, avant son élection en tant que président des Etats-Unis, Donald Trump avait insinué dans une interview accordée à la BBC que les habitants de Crimée se sentaient plus Russes qu’Ukrainiens.

« 85% de la population de Crimée est russophone »

Dans son interview, Trump disait : « le peuple de Crimée, d’après ce que j’ai entendu, préféreraient être avec la Russie qu’avec l’Ukraine ». Ce mercredi, le nouveau président américain semble avoir carrément changé d’avis sur une question extrêmement sensible. Dans un twitte publié son compte officiel, Trump hausse le ton face à la Russie.

« La Crimée a été prise par la Russie durant l’administration Obama. Obama était-il très gentil avec la Russe ? », a twitté ce mercredi l’actuel président américain à 13H42. Rappelons que la Crimée avait rejoint la Russie en 2014 à la suite d’un référendum. La Crimée a été offerte à l’Ukraine en 1954. Un sondage datant de 2001 précise que 85% de sa population se considère comme russophone.