Australie : 60 personnalités exigent l’annulation de la visite de Netanyahou dans leur pays

0
1134

60 personnalités australiennes ont adressé une lettre au premier ministre Malcolm Turnball, lui demandant d’annuler la visite de Benjamin Netanyahou prévue ce mercredi 22 février en Australie. Les 60 personnalités s’opposent à la politique israélienne contre la Palestine

Benjamin Netanyahou est-il persona non grata en Australie ? De nombreux Australiens, parmi eux des leaders politiques, des avocats, des artistes et d’ex hommes politiques se sont en effet opposés à la visite de Benjamin Netanyahou. D’après le média australien, Sydney Morning Herald, ceux qui s’opposent à la venue de Netanyahou dénoncent une « provocation, une intimidation et une oppression » du premier ministre israélien contre les Palestiniens.

Dans une lettre écrite par 60 personnalités Australiennes qui s’opposent à cette visite, on peut lire : « les politiques de Monsieur Netanyahou dont destinées à provoquer, à intimider et à opprimer la population palestinienne, ce qui fait monter ce déséquilibre, en conséquence éloignant Israël irrémédiablement de la paix. Ces politiques ne sont pas compatibles avec les valeurs et les convictions australiennes et nous ne devrions pas l’accueillir ici ».

« 60 personnalités australiennes dénoncent les politiques du gouvernement israélien »

La lettre signée par les 60 personnalités australiennes dénoncent les politiques du gouvernement israélien qui « construit une rancœur compréhensible des Palestiniens, de la colère et du désespoir ». Dans la lettre, les 60 personnalités Australiennes ne mâchent pas leurs mots. Elles demandent au gouvernement australien, dirigé par Malcolm Turnball, de « revoir son soutien à Netanyahou ».

La visite de Benjamin Netanyahou en Australie intervient deux semaines seulement après que son gouvernement a introduit une loi au Parlement légalisant l’annexion de 4 000 logements juifs sur des terres privées appartenant aux Palestiniens. La loi passée ce 6 février avait suscité un tollé général et des hommes politiques israéliens dont le président Reuven Rivlin et la ministre israélienne de la Justice avaient fait part de leur opposition à cette politique.

« Première visite d’un premier ministre israélien depuis 1948 »

Cette visite intervient quelques jours seulement après la visite du premier ministre israélien aux Etats-Unis où Benjamin Netanyahou a rencontré Donald Trump. Ce dernier vient de prendre une décision largement décriée, en annonçant qu’il abandonne la solution à deux Etats-Unis, tant rêvée par les Palestiniens et les organisations qui œuvrent pour une solution à deux Etats depuis plusieurs années.

Lors de cette visite de 4 jours en Australie, le premier ministre israélien rencontrera Malcolm Turnball, premier ministre australien, ainsi que Bill Shorten, chef de file de l’opposition australienne et Gladys Berejiklian du NSW y compris de nombreux autres leaders. Cette visite officielle qui commence ce mercredi marque la première visite d’un premier ministre israélien en Australie depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948.