Iran : Ali Khamenei appelle les Palestiniens à poursuivre l’Intifada contre Israël

0
772

Lors d’un discours prononcé ce mardi 21 février 2017 devant plusieurs représentants internationaux à Téhéran, Ali Khamenei, Guide Suprême iranien, a encouragé les Palestiniens à continuer l’intifada et a qualifié Israël d’ « tumeur cancéreuse »

La tension diplomatique entre l’Iran et Israël ne faiblit pas. Ce mardi, lors d’un discours prononcé devant des centaines de personnes, Ayatollah Khamenei, Guide suprême iranien, a appelé les Palestiniens à poursuivre le soulèvement contre Israël. Il qualifie le gouvernement israélien de « tumeur cancéreuse » à laquelle les Palestiniens doivent faire face.

« (…) Par la grâce de DIEU, nous verrons que cette intifada marque le début d’un chapitre important dans l’histoire du combat et qu’elle infligera une autre défaite à ce régime usurpateur (Israël) », dit le Guide suprême. Dans son discours, Ali Khamenei encourage les Palestiniens à continuer le combat.

« L’intifada palestinienne continuera à aller de l’avant de manière tonitruante »

« Le peuple de Palestine n’a aucun autre choix que de maintenir les flammes du combat allumées en faisant confiance à Allah, le Glorieux, et en faisant confiance à leurs capacités naturelles, comme ils l’ont toujours fait jusqu’à maintenant (…). L’intifada palestinienne continuera à aller de l’avant de manière tonitruante afin d’atteindre ses objectifs qui est d’obtenir la libération complète de la Palestine », martèle Ali Khamenei.

Les déclarations du Guide suprême iranien ont été prononcées lors d’une conférence à Téhéran à laquelle des représentants de 80 pays ont pris part. Dans son discours, le leader a beaucoup insisté sur le soutien de l’Iran à la cause palestinienne, dans un contexte particulier marqué par une guerre diplomatique entre Téhéran et Washington sur le programme nucléaire iranien.

« Vers une guerre Etats-Unis vs Iran ?

Rappelons que l’actuel président américain, Donald Trump, a été très critique par rapport à l’accord nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et le groupe des 5+1. Donald Trump a toujours fait part de sa volonté de revenir sur cet accord, une suggestion qui met les autorités iraniennes en colère.

La situation est d’autant plus critique que les citoyens iraniens évoquent une possible confrontation militaire entre l’Iran et les Etats-Unis. Pour le moment, l’idée d’une guerre entre les deux pays n’est pas une thèse prise très au sérieux par les spécialistes de la géopolitique internationale. Toutefois, l’évolution de la situation pourrait bien mener à une confrontation militaire entre les deux pays.