« Paris n’est plus Paris » : les commentaires de Trump qui ont énervé François Hollande

1
2400

François Hollande, président de la France et Anne Hidalgo, Maire de Paris, ont tenu à répondre à Donald  Trump après des propos tenus ce vendredi 24 février 2017 à Maryland sur le terrorisme et la question des frontières. Le président américain avait raconté à son audience une anecdote sur Paris qui n’a pas plus aux autorités françaises

Entre Trump et François Hollande, le torchon brûle. Tout a commencé ce vendredi à Maryland où Donald Trump participait à la Conférence de la CPAC (Conservative Political Action Conférence). Lors de son discours, Trump aborde la question de la sécurité intérieure des Etats-Unis, dans un contexte marqué par le terrorisme.

Dans son allocution, le président américain insiste sur l’importance de surveiller les frontières. « Nous comprenons parfaitement que la sécurité nationale commence par la sécurité des frontières. Les terroristes étrangers ne peuvent pas frapper les Etats-Unis s’ils ne peuvent pas entrer dans notre pays », soutient Trump.

« Regardez ce qui s’est passé à Nice et à Paris »

Sous l’applaudissement du public, le président américain poursuit : « regardez ce qui se passe en Europe les amis, regardez ce qui se passe en Europe. (…) Regardez ce qui se passe en Suède, regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui se passe en France, regardez ce qui s’est passé à Nice et à Paris ».

Sur Paris, Trump dira : « j’ai un ami, c’est un gars très intéressant, il adore Paris. Tous les ans, pendant, pendant l’été, il se rend à Paris avec sa femme et sa famille. Je ne l’ai pas vu depuis un bon moment et je lui ai demandé : ‘Jim, dis-moi, comment va Paris ?’ ». Une question à laquelle son ami fournira une réponse qui ne plaira pas aux autorités françaises.

« Paris n’est plus Paris »

« Paris, je ne vais plus à Paris. Paris n’est plus Paris », rétorque son ami. Donald Trump ajoute que la conversation qu’il a eue avec cet ami au sujet de Paris ne date que d’il y a quatre ans seulement. S’adressant à une audience qui l’écoutait religieusement, Trump dira : « maintenant, il ne se rend plus à Paris ».

Les propos de Donald Trump n’ont pas été du goût des autorités françaises qui ont immédiatement réagi. François Hollande et Anne Hidalgo, Maire de Paris, lui ont répondu. « Ce n’est jamais bon de marquer la moindre défiance à l’égard d’un pays ami. Moi, c’est ce que je ne fais pas à l’égard d’un pays ami et je demande que le président américain ne le fasse pas à l’égard de la France », déclare Hollande.

« Nous célébrons l’attractivité de Paris avec Mickey et Minnie »

Dans un twitte posté par la Maire de Paris, on pouvait lire : « à Donald et à son ami Jim, depuis la Tour Eiffel, nous célébrons l’attractivité de Paris avec Mickey et Minnie ». Anne Hidalgo tient à rappeler que les touristes américains restent attachés à Paris. « Au 1er semestre 2017, les réservations des touristes américains à Paris sont en hausse de 30% par rapport à 2016 », souligne la Maire de Paris dans son twitte.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Donald Trump se fait rappeler à l’ordre dans ses déclarations concernant le terrorisme. Il y a une semaine, le président américain avait en effet semé une grosse polémique en parlant d’un attentat terroriste en Suède, un attentat qui, en réalité, ne s’est jamais produit.

1 COMMENTAIRE