Marseille : un homme abattu dans les quartiers nord

0
140
Policemen are gathered on May 20, 2013 in Villiers-sur-Marne, outside Paris, to attend a ceremony to pay tribute to Aurelie Fouquet, a municipal policewoman who died in a shooting with a heavily armed commando on May 20, 2012. Hit by three bullets, Aurelie Fouquet, 26, and mother of a fourteen-month-old boy, succumbed to her injuries after being hospitalized. AFP PHOTO / FRED DUFOUR (Photo credit should read FRED DUFOUR/AFP/Getty Images)

Un homme de 21 ans a été tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi dans une cité des quartiers nord de Marseille, a-t-on appris auprès de la police et du parquet.
Touché au thorax par plusieurs tirs de fusil de chasse peu après 23H00 mardi dans la cité des Lauriers (13e arrondissement), l’homme a été transporté à l’hôpital militaire Laveran par des passants, avant de décéder au bloc opératoire dans la nuit, selon ces sources. La victime était connue de la police pour des faits liés aux stupéfiants et aux armes et des atteintes aux biens. « Pour l’instant aucun élément ne permet de caractériser un règlement de comptes » entre malfaiteurs, a déclaré à l’AFP le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux. Deux règlements de comptes mortels ont été officiellement déplorés cette année dans les Bouches-du-Rhône, après une année noire en 2016 où 29 personnes avaient été tuées dans ce type de crimes sur fond de stupéfiants. Au stade actuel de l’enquête sur le meurtre des Lauriers, « ni le mode opératoire ni la personnalité de la victime ne permettent de dire qu’il s’agit d’un règlement de compte », a abondé une source proche du dossier.
« Est-ce qu’il y a eu tentative de se réapproprier un terrain de vente de stupéfiants ou est-ce un tout autre motif ? Il est encore