RDC : au moins 22 morts dans des combats

0
142

L’armée congolaise a déclaré mercredi avoir tué 20 rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) et perdu deux soldats lors de combats survenus depuis la fin janvier dans l’est de la République démocratique du Congo. « Le bilan des affrontements fait état de 20 morts coté ennemi, 25 capturés et rendus, deux soldats des FARDC (Forces armées de la RDC, ndlr) tués et six blessés dans les rangs de l’armée », a déclaré lors d’une conférence de presse à Goma le général Léon Mushale, commandant des opérations dans la province du Nord-Kivu. Ce bilan concerne les affrontements survenus le 31 janvier et du 20 au 22 février, selon l’armée. « Nous avons battu le M23 sur les 3 fronts qu’ils nous ont imposés à Matebe, sur la colline de Songa et à Kitagoma, localité frontière avec l’Ouganda », a ajouté le général, indiquant que des rebelles ont fui, « les uns en Ouganda, les autres au Rwanda ».