Fillon à Trocadéro : Bruno Retailleau parle de 200 000 personnes et devient la risée du web

1
3931

Brunon Retailleau, coordonnateur de la campagne de Fillon, est devenu ce dimanche la risée du web après avoir annoncé sur twitter que 200 000 personnes ont répondu à l’appel de François Fillon à Trocadéro. Le chiffre fait rire d’autant plus que le Trocadéro ne peut contenir que 50 000 personnes

Après la vague déferlante qui a pris d’assaut le Trocadéro ce dimanche lors du meeting de François Fillon, la bataille des chiffres est déclarée. Tout part d’un twitte publié par Bruno Retailleau, coordonnateur de la campagne de François Fillon. Dans un twitte publié à 15H30, ce dernier enflamme les réseaux sociaux.

« Vous êtes aujourd’hui plus de 200 000 à soutenir François Fillon et son projet de redresser la France », écrit Bruno Retailleau. Il ne s’arrête pas là. A 16H47, Bruno Retailleau enchaîne avec un autre twitte : « François Fillon n’a jamais été le candidat du microcosme. C’est le peuple qui parle aujourd’hui. Réunir près de 300 000 personnes, c’est historique ! ».

« Sur Twitter, les internautes s’enflamment »

Les chiffres avancés par Retailleau sont d’autant plus douteux que le Trocadéro ne peut contenir que 50 000 personnes, selon un calcul réalisé par Lab Europe 1. La préfecture de police n’a pas encore fourni des chiffres officiels mais sur les réseaux sociaux les chiffres du coordonnateur de la campagne de Fillon ont en effet suscité de nombreuses réactions parfois chargées d’humour.

« Bruno ajoute 100 000 manifestants à chaque twitte quand même », ironise un internaute. « En annonçant 200 000 personnes, Bruno Retailleau a confondu ce nombre avec la rémunération de son assistant parlementaire », écrit un autre internaute, Romain Gros. « Vous êtes plus de 200 000 ! la place peut contenir 35 000 personnes », s’étonne Leïla Khouiel.

« Je dois écouter cette foule immense qui me pousse à l’avant »

En attendant les chiffres officiels de la préfecture de police, la bataille des chiffres a bien commencé. Rappelons que François Fillon jouait sa dernière chance ce dimanche après les récentes défections dans son équipe de campagne. Le candidat des LR est en effet impliqué dans une grave affaire d’emplois fictifs qui secouent sa campagne et qui le freine dans les sondages.

Malgré les nombreux appels à la démission, François Fillon n’a jamais accepté de tirer son épingle du jeu. Ce dimanche, dans son discours, le candidat résiste à la vague de tempête. « Je dois écouter cette foule immense qui me pousse à l’avant. Mais, je dois aussi m’interroger sur ceux qui doutent et qui fuient le navire. Leur responsabilité est immense, la mienne aussi », a-t-il lancé à ses milliers de partisans.

1 COMMENTAIRE

  1. Très cher Mr fillon ; vous oubliez le suffrage universel !!!!!!….Il va javelliser!!!!…La Moralité   ????… Cherchez là   …. l’électorat va vomir en se défoulant sur l’extrême droite  et la jeunesse et les banlieues vont reproduire ce comportement tordu , avoir un tel président on à eu Sarkolepen et la droite accouche d’un autre personnage trouble , qui ment comme il respire , encore hier soir au 20h de A2 il annonce 200 0000 manifestants là ou la place ne contient que 35 000 personnes ! Un tel comportement génère un terreau encore plus  fertile pour le FN !  Macron mr propre ; président !!!!….