Syrie : 66 000 personnes déplacées dans le nord du pays

0
147

Quelque 66.000 personnes ont été déplacées par les récents combats sur différents fronts dans la province d’Alep dans le nord de la Syrie, a rapporté l’ONU dimanche. « Ce chiffre inclut près 40.000 personnes déplacées d’Al-Bab et de la ville voisine de Tadef, et 26.000 autres issues de localités de l’est d’Al-Bab », a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha). Al-Bab était un bastion important du groupe Etat islamique dans le nord de la Syrie qui a été pris par les forces turques et des groupes rebelles syriens alliés le 23 février après des semaines de combat acharné. Les troupes du régime de Bachar al-Assad soutenues par les aviations syrienne et russe mènent également depuis janvier une offensive pour chasser totalement les jihadistes de l’EI du sud-est de la province d’Alep. Selon l’ONU, « 39.766 personnes d’Al-Bab ont fui la ville pour d’autres secteurs du nord sous le contrôle d’autres groupes rebelles ». L’organisation dit craindre pour leur vie en raison des risques posés par les bombes et engins non explosés disséminés par l’EI dans ces secteurs.

PARTAGER
Article précédentHaïti : François Hollande rend hommage à René Préval
Article suivantExclusive : voici comment la CIA a planifié le chaos syrien dès 1983
Cheikh Tidiane DIENG est fondateur et rédacteur en chef du site www.lecourrier-du-soir.com. Diplômé de Médias Internationaux à Paris, de Langues et Marché des Médias Européens à Dijon et de Langues étrangères (anglais et espagnol) au Sénégal, ce passionné de journalisme intervient dans des domaines aussi divers que la politique internationale, l’économie, le sport, la culture entre autres. Contact : cheikhdieng05@gmail.com