France : Alain Soral, essayiste proche d’extrême droite, condamné à 3 mois de prison ferme

2
967

Le patron d’ER (Égalité & Réconciliation), Alain Soral, a été condamné ce mardi 14 mars 2017 par un tribunal de Paris à 3 mois de prison ferme pour crime contre l’humanité et injure raciale

Coup de massue pour le mouvement Égalité & Réconciliation. Le chef du mouvement, Alain Soral, polémiste controversé, a été condamné à trois mois de prison ferme, assorti d’une amende de 2 000 euros. Alain Soral a été condamné pour des propos tenus sur son compte Facebook. Les faits remontent à janvier 2015.

Faisant à allusion à un médecin-dentiste vivant à Marseille et blogueur écrivant sous le pseudonyme « Le Libre Penseur » (plus connu sous le nom de Salim Laïbi), l’essayiste Alain Soral avait écrit : « on ne l’entend plus le dentiste obèse. Il n’appelle plus au djihad anti-gaulois. C’était pourtant sa ligne depuis des mois ».

« 5 000 euros d’amende dans une autre affaire »

D’après Lefigaro.fr, le patron d’ER (Égalité & Réconciliation) est aussi poursuivi pour crime contre l’humanité et injure raciale. Il a été condamné par le tribunal pour avoir publié en avril 2016, après les attentats de Bruxelles un dessin représentant une « une » titrée « Chutzpah Hebdo », en référence à Charlie Hebdo, le visage de Charlie Chaplin devant l’étoile de David, avec dans une bulle « Shoah où t’es ? ».

Une « Une » qui, d’après le tribunal de Paris, « insinue chez le lecteur l’idée que la Shoah serait non une réalité indiscutable mais une fabrication de l’esprit ». Alain Soral a également été condamné à trois mois de prison ferme avec sursis et 5 000 euros d’amende dans une autre affaire.

« L’UEJF salue une décision exemplaire »

L’essayiste avait, en effet, présenté deux détenus comme responsables de la publication du site Egalité & Réconciliation alors que le tribunal considère qu’il est le directeur de publication du site. UEJF (Etudiant des Etudiants Juifs de France) s’est félicitée de la condamnation du polémiste.

Sur son site, l’UEJF écrit : « LUEJF rappelle que le site Égalité & Réconciliation est l’organe de propagande d’Alain Soral qui relaie quantités de contenus racistes, antisémites, négationnistes et homophobes, dont beaucoup ont été condamnés par la justice (…). L’UEJF salue une décision exemplaire de la 17ème chambre du Tribunal Correctionnel de Paris qui suit les demandes du parquet et des associations ».

Lecourrier-du-soir.com a tenté de joindre en vain l’équipe d’Egalité & Réconciliation ce mardi. Nous vous fournirons plus de détails sur cette affaire dans les heures qui viennent.

2 Commentaires

  1. Chutzpah Hebdo : trois mois de prison ferme.
    Charlie Hebdo : pas de problème.
    Le « libre penseur » Salim Laïbi ne se débrouille pas trop mal niveau diffamation avec ses « soraloscopies ».
    Quand on analyse un minimum ces deux condamnations, n’y aurait-il pas du deux poids deux mesures dans l’air ?
    Soutien total à Alain Soral et son association.

  2. Qu’est ce que c’est que cette justice de cagoulard ? Depuis quand emprisonne t-on quelqu’un pour un dessin ? Ou est passé l’esprit charlie ? Quel honte pour la république, justice aux ordres pour harceler un homme libre. D’autant plus qu’il n’est ni l’auteur du dessin incriminé (dessin incriminé, déjà rien que l’association des deux termes me semble aberrant !) ni même le directeur de publication du site en question. Tout cela en dis long sur l’indépendance présumée des magistrats.

    Quand à ce cuistre de Laïbi, un petit visionnage de ses vidéos, vous donnera rapidement un aperçu de ce qu’est réellement la diffamation. Constamment en train de cracher sur tout le monde sans jamais étayé les faits ni sortir de réelle preuve de quoi que ce soit. Ce type est un raté complet qui se noie dans sa haine de l’autre.