Le Maroc lance la 5ème édition de « Davos Africain »

0
210

Dans le renforcement de la coopération Sud-Sud si chère au roi Mohammed VI, le Forum international Afrique Développement (Fiad) a une place stratégique. C’est ainsi que, mis sur orbite par la holding royale au travers de la Société nationale d’investissement (SNI) via sa filiale Attijariwafa Bank, le Fiad a été inauguré ce 16 mars par Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso. Après « le temps d’investir » et « agriculture et électrification : mobiliser les énergies », pour l’avant-dernière et la dernière édition, le thème retenu pour cette cinquième édition est celui des « nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique ». Logique avec la volonté et la dynamique du royaume chérifien inscrite dans un maillage serré pour une meilleure intégration des économies du Sud à restructurer pour, d’un côté, créer le plus de valeur sur place et, de l’autre, partager cette valeur de manière à en faire profiter le maximum de personnes.