Israël : la tombe de Jésus-Christ à Jérusalem a été entièrement rénovée

0
2724

Les travaux de rénovation effectués depuis octobre dernier au niveau de la Tombe de Jésus-Christ ont été finalisés. C’est ce qui a été annoncé ce lundi 20 mars 2017 par l’équipe d’experts en charge de mener les travaux

Une équipe d’experts grecs en charge de la restauration de la tombe de Jésus-Christ a annoncé ce lundi la fin des travaux de rénovation d’un des lieux les plus saints du christianisme, considéré par de nombreux exégètes comme le lieu de naissance de Jésus. Le sanctuaire, aussi appelé Édicule, se trouve au centre de l’église Saint-Sépulcre de Jérusalem, l’une des plus vieilles églises du monde.

D’après l’église catholique romane et orthodoxe, l’Édicule recouvre l’ancienne grotte sur laquelle le corps de Jésus a été inhumé avant sa résurrection. L’Édicule, d’après le média NPR, est construit autour de la grotte originale. Les fidèles qui viendront visiter pourront ainsi s’agenouiller devant une niche en marbre qui couvre ce qui serait le banc sur lequel le corps de Jésus a été posé.

« Des travaux financés à hauteur de 4 milliards de dollars »

NPR nous apprend également que le sanctuaire a été démoli par le feu en 1808 avant d’être restauré deux ans plus tard en 1810. Depuis cette date, aucune maintenance n’avait été faite dans ce lieu saint et le mur de pierre qui le tenait avait commencé à céder. L’endroit, d’après NPR, était dans un état de délabrement.

Nous avons appris ce mardi que les travaux de rénovation de ce lieu saint ont coûté 4 milliards de dollars. Les fonds ont été levés par une organisation non gouvernementale basée à New York et connue sous le nom de Word Monument Fund. NPR nous a appris que le roi de Jordanie, Abdallah II et le président palestinien, Mahmoud Abbas, ont tous contribué à hauteur de 150 000 euros.

D’après The Guardian, les travaux de rénovation ont été menés par une équipe de 50 experts sortis de l’Université Technique d’Athènes en Grèce. Cette même équipe a déjà travaillé sur l’Acropole dans la capitale grecque et à Sainte-Sophie à Istanbul en Turquie. Les travaux se sont déroulés la nuit afin de permettre aux pèlerins de pouvoir visiter le lieu pendant la journée.