USA : l’entreprise Sears, N°1 de la distribution, pourrait être en faillite d’ici quelques heures

0
644

Le géant américain de la distribution vit ses dernières heures. Sears est sur le point de faire faillite, comme nous l’indique la direction de l’entreprise. Ce mercredi, les parts de Sears ont chuté à 15%

Sears est au bord de la faillite. Le numéro 1 américain de la distribution a plongé les marchés financiers dans le rouge. D’après les analystes, la probabilité que le géant américain de la distribution fasse faillite est désormais très élevée. CNBC nous a d’ailleurs appris que Sears a vu ses parts chuter à 15% cette après-midi.

La possibilité d’une faillite de Sears est d’autant plus crédible que le géant de la distribution vient d’émettre de sérieux doutes sur sa capacité à tenir le coup. « Les résultats de nos opérations indiquent que des doutes substantiels existent concernant la capacité de l’entreprise à poursuivre ses activités », a fait savoir la direction ce mardi.

« Une dette de 4,2 millions de dollars »

D’après la direction de l’entreprise, la plus grande question est de savoir s’il est possible que l’entreprise lève assez de fonds pour se maintenir à flot. La direction précise que Sears a une dette de 4,2 millions de dollars, alors que cette dette n’était que 3 milliards l’année dernière. Le géant de la distribution avait d’ailleurs envisagé utiliser ses recettes pour rembourser ses dettes liées à la pension.

Rappelons que Sears est l’entreprise mère de Kmart Holding & Sears, Roebuck et Co. L’entreprise a été formée à la suite de la fusion des deux entreprises en 2005, deux entreprises icônes de la vente aux détails datant du 19ème siècle. Le déclin des centres commerciaux dans les banlieues et l’avènement des ventes en ligne ont assené un sévère coup à ses affaires.

« Une série de fermetures de ses magasins et la liquidation de ses avoirs »

Une situation qui s’est traduite, ces dernières années, par une série de fermetures de plusieurs de ses magasins et la liquidation de ses avoirs tels que la marque Craftsman. En Janvier, il avait annoncé ses objectifs d’économiser 1 milliard de dollars en fermant des magasins et en réorganisant ses entreprises. Sears avait également réduit sa dette et ses obligations liées à la pension de 1,5 milliards de dollars.

Mais, tous ces efforts n’ont pas suffi à renverser la tendance. Et pendant ce temps, les revenus de l’entreprise ont pris un sacré coup. L’année dernière, les revenus ont connu une chute de 12% pour atteindre les 22,1 milliards de dollars. En 2012, ils ont chuté à 44% alors que l’entreprise n’avait généré que 39,9 milliards de bénéfices de vente.