Présidentielle : trois poids lourds de la politique française rejoignent Macron en 48 heures

0
9236

En 48 heures, trois personnalités de la classe politique française ont annoncé avoir rejoint Emmanuel Macron, chef de file du mouvement En Marche ! Ces vagues de ralliement interviennent à moins d’un mois de la présidentielle

A moins d’un mois de la présidentielle, les ralliements vers le camp Macron se succèdent et ne se ressemblent pas. Des poids lourds de la classe politique française et des personnalités médiatiques ont en effet annoncé ces dernières heures qu’ils feront campagne pour Emmanuel Macron, chef de file du mouvement En Marche !

Il y a 48 heures, Le Monde avait annoncé que Bernard Poignant, l’un des proches conseillers de François Hollande, avait quitté l’Elysée. Ce dernier, ex maire de Quimper, venait en effet d’informer François Hollande qu’il fera campagne pour son ex ministre de l’Economie. Pour justifier son choix, Bernard Poignant disait : « Emmanuel Macron est le seul candidat issu des rangs de la gauche qui peut se qualifier pour le second tour de l’élection et éviter un face-à-face Le Pen-Fillon ».

« C’est un choix de conviction »

Ce jeudi, trois autres personnalités politiques ont annoncé leur ralliement à Macron. Il s’agit en effet de Thierry Braillard, Secrétaire d’Etat aux Sports ; de Dominique Perben, ancien ministre de la Justice sous Jacques Chirac et Jean-Yves Le Drian, actuel ministre français de la défense dont le ralliement au camp Macron avait été annoncé par les médias il y a plus de deux semaines.

Sur le plateau de RTL, Thierry Braillard justifie son choix pour Macron au détriment de Hamon. « C’est un choix de conviction. Ce n’est pas un choix d’opportunisme. Je n’ai rien négocié, ni discuté avec quiconque. C’est un choix sur le programme. Le programme d’Emmanuel Macron m’apparaît plus adapté aux défis qui sont ceux de la France sur tous les sujets et principalement sur le défi économique ».

« La réforme de la justice est victime du jeu de rôle de la droite et de la gauche »

Dans une tribune publiée sur le Figaro ce 23 mars 2017 et intitulée « Macron, un vrai programme pour la Justice », Dominique Perben juge qu’en matière de justice, les engagements de campagne du candidat En Marche ! sont très satisfaisants. « La réforme de la justice, aussi nécessaire que difficile, est victime depuis plusieurs décennies du jeu de rôle de la droite et de la gauche », écrit Perben, fustigeant la gestion de la justice par les deux partis.

Ce jeudi, le ralliement de Jean-Yves le Drian au camp d’Emmanuel Macron a été confirmé par la presse. L’actuel ministre de la défense devra officiellement annoncer sa décision dans une interview exclusive accordée à Ouest-France. C’est ainsi l’une des personnalités les plus  proches de François Hollande qui débarquent chez Macron, un candidat de plus en plus en hausse dans les sondages.