30 avril 1945 : voici comment Adolf Hitler a vécu les dernières minutes de sa vie

0
3999

Rochus Misch, garde du corps d’Adolf Hitler, raconte dans une autobiographie intitulée « Le dernier témoin d’Hitler : les mémoires du garde du corps d’Hitler » comment le dictateur allemand a vécu les dernières heures de sa vie

Le garde du corps d’Hitler qui a été la dernière personne à poser son regard sur Adolf Hitler a raconté les dernières minutes de la vie du dictateur. Dans une autobiographie, Rochus Misch a expliqué comment le leader Nazi a déclaré que tous les soldats allemands étaient « libérés » de leur loyauté et qu’il voulait que son corps soit incinéré avant qu’il ne se suicide.

Dans son autobiographie, Rochus Misch rapporte que le 30 avril 1945, le standard du téléphone se trouvait dans le bunker d’Hitler. A ce jour, rapporte le garde du corps, Hitler avait reçu un message du général allemand Keitel qui l’informe que l’armée allemande avait échoué à briser l’encerclement des troupes soviétiques à Berlin et que la fin de la Seconde Guerre Mondiale était inévitable.

« Il voulait que son corps soit incinéré »

Le responsable de la publication de l’autobiographie écrit : « peu après, Misch a entendu Hitler parler à voix basse à Martin Bornmann, une autorité du parti Nazi. Misch regarde et voit Hitler se diriger dans son bureau. Eva, sa femme, le suivait. Misch voit Otto Günsche, l’adjudant du Führer, fermer la porte derrière le couple. Günsche dit à Misch que le patron (Hitler) ne voulait pas qu’on le dérange. Hitler serre la main de Günsche et lui dit que tous les soldats était libérés du serment de loyauté ».

Le responsable de la publication continue : « Hitler avait déjà dit à son adjudant qu’il ne voulait pas que l’on abuse de son corps comme ce fut le cas pour Mussolini (dictateur italien) et que donc il voulait que son corps soit incinéré. Dans le bureau, tout le monde attendait avec inquiétude et puis il y a eu un grand bruit. La porte du bureau s’ouvre et Misch jette un coup d’œil à l’intérieur ».

Le dictateur s’était suicidé à ce moment précis.  Dans son autobiographie, Rochus Misch, le garde du corps, révèle : « mon regard s’est jeté sur Eva. Elle était assise, les jambes repliées, la tête inclinée vers Hitler. Ses chaussures étaient sous le canapé…à côté, l’on voyait la tête d’Hitler. Ses yeux étaient ouverts et le regard fixe, sa tête s’inclinait légèrement vers le bas ».

« Patron formidable »

Rochus Misch rapporte avoir entendu la femme d’Hitler, Eva Braun et Maggada Goebbels, femme de Joseph Goebbels, ministre de la propagande sous Hitler, jurer toutes deux qu’elles mourront avec leurs maris. Rappelons que Misch, garde du corps d’Hitler, est décédé en 2013 à l’âge de 96 ans.

Il était considéré comme le dernier survivant dans l’entourage d’Adolf Hitler. D’après Independent.co.uk, Misch avait été fait prisonnier par l’Armée Soviétique qui l’avait emprisonné dans des camps de travaux forcés pendant huit ans. Décrivant Adolf Hitler, Misch parlait d’un « patron formidable » qui n’était pas un « brute »