Conflit israélo-palestinien : le Grand Mufti al-Husseini avait-il des liens avec l’Allemagne nazie ?

0
659

La Bibliothèque Nationale Israélienne annonce avoir découvert une lettre écrite en 1943 par Heinrich Himmler, l’une des plus importantes personnalités nazies. La lettre, adressée au Grand Mufti de Jérusalem Amin al-Husseini, révèle les liens douteux entre l’Allemagne nazie et l’Autorité Palestinienne

Une découverte incroyable. La Bibliothèque Nationale Israélienne a en effet découvert un télégramme écrit par Heinrich Himmler et qui avait été envoyé au Grand Mufti Amin al-Husseini dans lequel le leader nazi exprimait son soutien au combat palestinien contre un Etat Juif.

Dans la lettre, le leader nazi soulignait en effet que l’Allemagne s’opposait fermement à la déclaration de Balfour, une déclaration qu’Himmler qualifiait de « criminelle ». Dans la lettre, on pouvait y lire : « Au Grand Mufti, Amin al-Husseini. Le mouvement national socialiste de la Grande Allemagne a fait de la lutte contre le monde juif un fil directeur depuis le début ».

« Bataille des Arabes à la recherche de la Liberté »

Il poursuit : « pour cette raison, la Grande Allemagne suit de près la bataille des Arabes à la recherche de la Liberté (et surtout en Palestine) contre les envahisseurs juifs. (…) La reconnaissance conjointe de l’ennemi et la lutte contre l’ennemi sont les deux éléments qui créent une allégeance ferme entre l’Allemagne et les Musulmans recherchant la liberté partout dans le monde ».

Himmler conclue sa lettre en félicitant le Grand Mufti. « Dans cet esprit, je suis heureux de vous souhaiter à l’occasion du premier anniversaire de la déclaration de Balfour mes souhaits les plus chaleureux pour la continuation de votre bataille jusqu’à ce qu’arrive la grande victoire ».

D’après Jerusalem Post, la lettre date de 1943 et a été envoyée à Amine al-Hussein, qui a été Grand Mufti de Jérusalem entre 1921 et 1937. Ainsi, le nouveau document révélé met en lumière les rumeurs de certains historiens que le Grand Mufti et le régime nazi avaient établi des liens étroits. Rappelons également que les rapports entre le Grand Mufti et l’autorité britannique n’ont jamais été au beau fixe.

« Le Grand Mufti a rencontré Hitler »

D’ailleurs, la Grande-Bretagne avait ordonné son arrestation en 1937 à la suite de son implication dans un soulèvement arabe qui avait éclaté en 1920. Il avait été condamné par contumace à 15 ans de prison. Le Grand Mufti avait alors fui vers le Liban, avant de se retrouver en Irak. Là, d’après Jerusalem Post, il rejoint un groupe pro-nazi qui s’est battu contre le régime irakien et qui a mené un coup d’Etat militaire en 1941.

Le coup avorte et Amin al-Husseini s’enfuit vers l’Allemagne nazie. Il débarque à Berlin en novembre 1941. Le Grand Mufti s’est d’ailleurs entretenu avec Adolf Hitler lors d’une rencontre qui a duré 90 minutes durant laquelle il s’est présenté non seulement en tant que leader palestinien, mais en tant que leader de tous les Arabes et représentant des Musulmans du monde entier.

Pour le moment, les réactions des autorités israéliennes sur cette lettre sont très attendues.