Sondage : à 21 jours de la présidentielle, Macron reste en tête, Mélenchon s’envole

0
10394

A trois semaines de la présidentielle, le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a le vent en poupe. Il a connu une progression fulgurante au niveau des intentions de vote ces derniers jours. Macron se positionne favori, Fillon résiste, Hamon recule, Marine Le Pen stagne

A trois semaines de la présidentielle, les sondages apportent leurs lots de surprises. Ainsi, l’institut de sondage Ifop vient de publier ce vendredi 31 mars les dernières intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle française. Et les surprises ont bien été au rendez-vous.

A vingt-et-un jours de la présidentielle, le candidat d’En Marche ! Emmanuel Macron reste toujours en première position dans les intentions de vote avec 26% de voix. Il est talonné de très près par Marine Le Pen, chef de file du Front National qui obtient 25% des intentions de vote au premier tour.

« Mélenchon a le vent en poupe »

Malgré le scandale « Penelopegate » qui l’ébranle, François Fillon, chef de file des LR, résiste toujours. Dans les intentions de vote, il est 17,5% derrière Le Pen. Toutefois, la grosse surprise a été créée par le chef de file de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier passe de 11% à 15% en moins d’un mois de la présidentielle.

Ainsi, le candidat du Front de gauche devance Benoît Hamon, candidat du Parti Socialiste (PS) qui n’obtient plus que 10% des intentions de vote au premier tour. Autre bonne nouvelle pour les électeurs de Jean-Luc Mélenchon : ce dernier est jugé « honnête » par 77% des personnes interrogées par Ifop.

« Marine Le Pen donnée perdante au second tour »

Dans un sondage ifop publié ce dimanche par le JDD, 76% des personnes interrogées estiment en effet que Jean-Luc Mélenchon est « proche des préoccupations des Français ». Sur la question de savoir qui incarne les valeurs de la gauche, 44% des personnes interrogées pointent du doigt Jean-Luc Mélenchon.

Le sondage d’Ifop est loin d’être favorable au Front National. Marine Le Pen serait ainsi perdante au second tour face à Macron ou à Fillon. Sur un deuxième tour Macron-Le Pen, le candidat d’En Marche ! l’emporterait avec 60% des voix contre 40% pour Marine. Si jamais Fillon arrivait au second tour contre Le Pen, il emporterait la présidentielle avec 53% des voix contre 47% pour le Front National.

Pour lire le sondage d’Ifop du 31 mars 2017, cliquez ici : Ifop