Marie-Guite Dufay, Présidente socialiste de la Région de Bourgogne, votera Macron

0
731

La présidente de la Région de Bourgogne, Marie-Guite Dufay, a annoncé ce mercredi 6 avril 2016 qu’elle votera Macron

Marie-Guite Dufay rejoint Emmanuel Macron. La présidente socialiste de la Région de Bourgogne Franche-Comté a fait l’annonce sur France Bleu Besançon. Marie-Guite Dufay estime que Macron « permettra à la France de répondre aux immenses défis qu’elle rencontre ».

« Je voterai pour Emmanuel Macron car je pense que la force de son engagement européen, l’acuité de sa vision économique et son ouverture au changement, dans une société en pleine évolution, permettra à notre pays de répondre aux immenses défis qu’il rencontre, en réalisant l’alliance entre une économie dynamique et de nouvelles formes de protection sociale », dit-elle.

« Je crois être conforme aux valeurs qui ont toujours été les miennes »

Elle continue : « je suis également très sensible à sa vision ouverte de la société française, pour vaincre les peurs et donner sa chance à tous. Je serai bien entendu attentive à sa vision en matière de décentralisation, et notamment à la Place des Région ». Marie-Guite Dufay appelle à « faire primer la culture de compromis et d’un large rassemblement ».

Marie-Guite dit « être conforme aux valeurs qui ont toujours les siennes ». « En prenant cette décision, je crois être conforme aux valeurs qui ont toujours été les miennes. Je suis consciente que les chemins différents pris par les militants et les élus issus du parti socialiste créent une situation inédite. Je redis ma fierté à l’équipe que j’ai la fierté de conduire au Conseil Régional depuis 2015 ».

« Vers la mort du PS ? »

D’après France Bleu Besançon, Marie-Guite Dufay devient ainsi la deuxième présidente de région, après Jean-Yves Le Drian, à soutenir officiellement Emmanuel Macron. Dans la presse locale bourguignonne, on affirme qu’elle ne serait pas la seule personnalité socialiste à rejoindre Macron. D’après Le Bien Public, quotidien régional, François Rebsamen, serait également sur le point de rejoindre le candidat du mouvement En Marche !

A 17 jours de la présidentielle, le ralliement d’importantes personnalités de la gauche au camp Macron se multiplient au détriment de Benoît Hamon. Le Parti Socialiste vit-il ses dernières heures. En tout cas, il semble ne plus avoir de beaux jours devant lui.