Frappes américaines en Syrie : la Russie déploie une frégate de missiles et se prépare à la guerre

0
176810

Les relations diplomatiques entre la Russie et les Etats-Unis sont au point mort depuis ce jeudi soir, date à laquelle l’administration Trump a ordonné des frappes militaires contre la Syrie, alliée de la Russie. Moscou parle d’une décision qui mène « à un pas d’une confrontation militaire entre Américains et Russes »

Les frappes américaines contre la Syrie risquent d’envenimer les relations entre les Etats-Unis et la Russie. Et la crise diplomatique commence déjà à se faire sentir. A la suite de l’annonce des frappes militaires sur la Syrie, les autorités russes ont immédiatement tiré la sonnette d’alarme mettant en garde l’administration Trump contre les dangers d’une telle action.

D’après le média australien, Sunshinecoastdaily, le premier ministre russe, Dmitry Medvedev, a déploré les frappes militaires américaines considérant sur sa page Facebook que les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont désormais « complètement ruinées ».

« Un pas d’une confrontation militaire avec les Russes »

Dans un communiqué publié sur Facebook, Dmitry Medvedev ne mâche pas ses mots. Il estime en effet que les frappes militaires américaines étaient illégales et qu’elles « menaient à un pas d’une confrontation militaire avec les Russes ». La guerre diplomatique risque même de prendre une nouvelle tournure.

Dans la presse américaine, on affirme que la Russie a déployé une frégate chargée de missiles de croisière. D’après CNN, cette frégate se dirigeait en direction de la méditerranée. Dans la presse russe, l’on précise que cette frégate, baptisée Amiral Grigorovich, avait pour destination finale la base syrienne de Tartus. La Russie a également promis de renforcer le système de défense aérien de la Syrie.

« La Russie suspend les communications d’une ligne directe avec les Etats-Unis »

D’après Sunshinecoastdaily qui cite le New York Post, la frégate pourrait rester aux larges des côtes syriennes pendant plus d’un mois. La frégate aurait quitté le port russe de Sébastopol pour se diriger vers le lieu où se trouvent en ce moment les US destroyers et US Porter, les navires militaires américains qui avaient mené les frappes contre l’armée syrienne ce jeudi soir.

Les conséquences de ces frappes sur les relations entre la Russie et les Etats-Unis risquent d’être très graves. Car, juste après les frappes américaines, la Russie a immédiatement annoncé avoir suspendu les communications d’une ligne directe avec les Etats-Unis destinée à prévenir tout conflit entre les deux pays.

« Le Département de la défense maintient le souhait d’un dialogue »

Cette ligne de communication appelée « deconfliction line » a été décrite comme imparfaite mais essentielle en temps de conflit. Il s’agit en effet d’une ligne téléphonique gérée depuis une base américaine au Qatar qui permettait d’établir une communication directe entre armée américaine et russe.

Ce vendredi, le porte-parole du Pentagone, le colonel Adrian Rankine-Galloway, avait déclaré qu’il espérait que cette ligne serait ouverte une nouvelle fois. « Le Département de la défense maintient le souhait d’un dialogue (…). C’est de l’intérêt de toutes les parties qui opèrent dans l’espace aérien syrien d’éviter des accidents et des erreurs de calculs. Nous espérons que le ministère russe de la défense arrivera à cette conclusion aussi ».