Nationalité française : François Hollande va naturaliser 28 tirailleurs sénégalais ce samedi

0
1306

L’Elysée a annoncé ce vendredi 14 avril 2017 que vingt-huit tirailleurs sénégalais seront naturalisés français ce samedi 15 avril 2017. La cérémonie aura lieu au Palais de l’Elysée

François Hollande veut finir son mandat par la réalisation de gestes symboliques. Ce vendredi, l’Elysée a informé la presse que la président français, qui ne briguera pas un second mandat, célébrera une cérémonie de naturalisation d’anciens combattant sénégalais. Dans un communiqué publié sur le site officiel de l’Elysée, des détails sont fournis sur cette cérémonie.

« Le président de la République François Hollande présidera la cérémonie de naturalisation de 28 anciens tirailleurs qui ont combattu dans les rangs de l’armée française », pouvait-on lire dans le communiqué. La cérémonie se tiendra ce samedi 15 avril au Palais de l’Elysée de 11h35 à 12H00. Le programme de la cérémonie a été affiché sur le site de l’Elysée.

« 23 Sénégalais, 2 Congolais, 2 Centrafricains et 1 Ivoirien »

D’après l’Elysée, cette cérémonie « s’inscrit dans la volonté du président de la République de reconnaître l’engagement et le courage des tirailleurs sénégalais issus de l’Afrique subsaharienne, qui ont combattu pour la France dans différentes opérations militaires entre 1857 et 1960 ».

Dans la presse française, l’on précise qu’il s’agit en effet de 23 Sénégalais, 2 Congolais, 2 Centrafricains et 1 Ivoirien. D’après Le Figaro, ces tirailleurs vivent en région parisienne et sont nés entre 1927 et 1939. Ils avaient perdu la nationalité française à la suite de l’indépendance des colonies en 1960.

« Pour la naturalisation des tirailleurs sénégalais »

Rappelons que la naturalisation de ces 28 tirailleurs sénégalais a pu avoir lieu grâce aux efforts d’Aïssata Seck, adjointe au maire à Bondy et fille d’ancien combattant. Cette dernière avait lancé en 2016 une pétition intitulée « Pour la naturalisation des tirailleurs sénégalais ». La pétition avait eu un véritable succès après avoir recueilli 63 746 signatures, un nombre suffisant pour obtenir une réponse du gouvernement français.

Dans sa pétition, on pouvait lire : « les tirailleurs sénégalais, ces hommes qui ont combattu dans les rangs de l’armée française pour la France, ont versé leur sang et risqué leur vie pour un pays qui s’obstine à leur refuser la nationalité française. (…) Il est grand temps pour la France de leur offrir ce geste de respect et de reconnaissance. Au risque qu’il ne soit, pour ces hommes âgés de 76 à 88 ans, bientôt trop tard ».

Pour lire la pétition, cliquez ici : Pétition