Exclusive : des avions de guerre russes ont survolé les côtes d’Alaska ce jeudi

0
2028

Des avions de guerre russes ont été interceptés ces derniers jours aux larges des côtes américaines à Alaska. L’information a été confirmée par le ministère russe des Affaires étrangères qui se défend d’avoir violé le droit international qui régit l’espace aérien

Un incident qui pourrait provoquer une guerre. L’armée américaine dit avoir intercepté des avions de guerre russes s’approchant des côtes de l’Alaska. D’après Washington Post qui cite des sources officielles de l’armée américaine, les avions russes ont été interceptés par des avions de chasse américains quatre fois cette semaine.

Toujours d’après Washington Post, la dernière fois que les avions de guerre russes ont été interceptés fut ce jeudi. Le média américain parle de deux avions de guerre russe TU-95 qui ont été interceptés par un avion militaire américain F-22 et un autre avion de chasse canadien CF-18.

« Deux avion-espions russes Ilyushin IL-38s ont survolé les îles Aléoutiennes à Alaska »

D’après Lori O’Donley, la porte-parole du commandement de défense aérospatiale nord-américaine, les incidents se sont déroulés dans un espace aérien international. L’incident a été largement commenté par la presse américaine. D’après Fox News, ce mercredi soir deux avion-espions russes Ilyushin IL-38s ont survolé les îles Aléoutiennes dans le Sud-Ouest de l’Alaska aux larges de la mer de Béring.

Fox News ajoute que les avions de guerre russe ont occupé l’espace aérien de l’armée américaine pendant quelques heures avant de prendre le large. Le média américain très proche de Trump a également confirmé les informations avancées par Washington Post selon lesquelles des bombardiers russes Tupolev TU-95 ont survolé Alaska et le Canada occupant l’espace aérien des deux pays pendant des heures.

L’information a été confirmée ce samedi 22 avril par le média russe Sputniknews, proche du gouvernement russe. Le média russe a cité des sources du ministère russe des Affaires étrangères qui a confirmé l’information. « Au-dessus des eaux internationales près d’Alaska, des avions de guerre russes ont été escortés par des avions de chasse F-22 de l’Air Force américaine pendant 27 minutes », a confirmé le ministère russe.

« Les avions n’ont pas violé l’espace aérien des pays voisins »

Le ministre russe des Affaires étrangères a aussi expliqué que les avions de chasse russes mènent des vols de patrouille au-dessus des eaux neutres de la région arctique, de l’Océan Atlantique, de la Mer Noire et de l’Océan Pacifique. « Tous les vols de la force aérospatiale ont été menés et sont menés en accord avec le droit international qui régit l’espace aérien sur des eaux internationales sans violation de frontières des autres États », précise la Russie.

La Russie se défend d’avoir violé les eaux internationales. « Ce sont des eaux internationales  et les avions russes patrouillent cette zone. Les pays voisins peuvent réagir par rapport à cela. La Russie conduit ses propres missions en vérifiant la compétence de ses pilotes. Ceci est normal. Les avions n’ont pas violé l’espace aérien des pays voisins », s’est défendu Vladimir Popov, expert russe en aviation interrogé par Radio Sputnik.

 « La même chose est faite par les Américains »

Même réaction pour Alexei Leonkov, expert militaire russe et directeur commercial de « Arsenal de la patrie ». « Ce genre d’escadrilles est une routine pour nos avions stratégiques et long-courrier. La même chose est faite par les Américains. Par exemple, leurs avions de reconnaissance apparaissent régulièrement aux larges de nos côtes », révèle-t-il.

Rappelons que les relations entre les Etats-Unis et la Russie sont devenues de plus en plus tendues. Les deux pays qui ont des intérêts géopolitiques totalement divergents, notamment au Moyen-Orient se regardent en chiens de faïence depuis un bon moment. Ce jeudi 6 avril, les frappes américaines contre la Syrie, alliée de la Russie, ont sans doute envenimé les relations entre les deux puissances militaires.