Guerre thermonucléaire : la Corée du Nord jure de faire couler le porte-avions américain

0
4116

Ce dimanche 23 avril 2017, la Corée du Nord a menacé de faire couler le porte-avions américain déployé dans la péninsule coréenne. Pyongyang se dit prêt à la guerre

Jusqu’où ira la confrontation Etats-Unis vs Corée du Nord ? Quelques jours après que le Pentagone a confirmé l’envoi de porte-avions militaire américain vers la péninsule coréenne, Pyongyang hausse le ton. Ce dimanche, la Corée du Nord a en effet menacé de faire couler le porte-avions américain par une seule frappe.

« Nos forces révolutionnaires sont prêtes au combat pour faire couler le porte-avions américain avec une seule frappe », rapporte The Hill qui cite le Rodong Sinmun, le média d’Etat nord-coréen. D’après The Hill, Rodong Sinmun s’est aussi moqué du porte-avions américain le qualifiant de « gros animal ».

« Les manœuvres militaires les plus agressives »

D’après le média britannique The Guardian, une haute autorité nord-coréenne a accusé les Etats-Unis de faire de la péninsule coréenne « le point le plus chaud au monde » et de créer « une situation dangereuse dans laquelle une guerre thermonucléaire pourrait éclater à tout moment ».

Rappelons que la colère des autorités nord-coréennes est montée d’un cran à la suite de l’annonce des médias américains que le porte-avions américain est en train de mener des manœuvres militaires avec des contre-torpilleurs de l’armée japonaise. C’est ce que nous apprend CNN qui a précisé que les manœuvres militaires ont été menées ce dimanche.

Une situation qui met la pression sur les autorités nord-coréennes qui ont dénoncé « les manœuvres militaires les plus agressives » menées récemment entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. Ces menaces nord-coréennes interviennent également quelques jours après la visite de Mike Pence, vice-président américain, en Corée du Sud. Une visite durant laquelle il avait fait savoir que l’ « ère de la patience stratégique » avec la Corée du Nord était finie.

« L’ère de la patience stratégique est finie »

« L’ère de la patience stratégique est finie. Le président Trump a été clair sur le fait que la patience des Etats-Unis et de nos alliées dans la région s’est épuisée et nous voulons un changement. Nous voulons voir la Corée du Nord abandonner cette voie dangereuse de son programme nucléaire. Son usage perpétuel et ses tests de missiles balistiques sont inacceptables », avait souligné Mike Pence.

Les relations entre Washington et Pyongyang sont d’autant plus tendues que la Corée du Nord est accusée de détenir trois citoyens américains dans ses prisons. D’après CBS News, le troisième américain détenu répond au nom de Tony Kim. Agé de 50 ans, il était professeur de comptabilité à l’Université des Sciences et Technologie de Pyongyang. La détention de Tony Kim est confirmée par l’Ambassade de Suède à Pyongyang qui a décliné tout commentaire sur cette affaire.